BIEN-ÊTRE

Microsoft travaille sur de la lingerie qui permettra de contrôler les pulsions alimentaires

04/12/2013 09:29 EST
shutterstock
bra

Vous entendez souvent parler de ces vêtements intelligents qui peuvent afficher des messages, faire (soi-disant) mincir, etc. Dernier projet en date dans le secteur: le soutien-gorge qui empêche de se jeter sur la nourriture quand on est stressé.

Et c'est Microsoft Research, une division de la célèbre entreprise informatique spécialisée dans la recherche, qui travaille sur le prototype. Grâce à des capteurs qui mesurent le rythme cardiaque, contrôlent la respiration et enregistrent les mouvements, cet accessoire lingerie intelligent pourra envoyer sur un smartphone les différents symptômes qui définissent les différentes humeurs.

Une simple application permettra donc aux femmes de connaître leur état émotionnel à chaque instant -au cas où elle n'en seraient pas (encore) consciente- et comprendre ainsi à quels instants ce n'est pas la faim mais le stress qui leur donne une soudaine envie de se ruer sur un en-cas.

La nourriture comme réconfort

L'idée de ce soutien-gorge anti-fringales vient d'une étude menée par Microsoft Research avec le concours des universités de Rochester et de Southampton. Son but? Trouver un moyen d'arrêter quelqu'un qui se jette sur la nourriture en guise de réconfort.

bra

Un schéma du prototype

Une notion de "confort" que l'étude définit comme toutes les fois où l'on mange sans que cela soit physiologiquement nécessaire. Comme lorsque l'on se sert trop à un buffet de peur de manquer ou que l'on consomme des aliments riches, qui rassurent en cas de stress.

Selon une étude récente menée par Discovery News aux États-Unis, jusqu'à 50% des Américains se plaignent de trop manger. "Principalement des femmes", estime Mary Czerwinski, l'une des chercheuses pour Microsoft ayant travaillé sur ce soutien-gorge. Et le simple plaisir de manger dans tout ça?

Alors, bonne ou mauvaise idée? Qu'en pensez-vous?

À VOIR AUSSI:

6 sources de glucides à conserver pendant votre régime

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.