NOUVELLES
04/12/2013 02:26 EST | Actualisé 03/02/2014 05:12 EST

Fusillade de Newtown: les appels à la police sont diffusés

ASSOCIATED PRESS
FILE - In this photo provided by the Newtown Bee, Connecticut State Police lead a line of children from the Sandy Hook Elementary School in Newtown, Conn. on Friday, Dec. 14, 2012 after a shooting at the school. Recordings of 911 calls from the Newtown school shooting are being released Wednesday Dec. 4, 2013, days after a state prosecutor dropped his fight to continue withholding them despite an order to provide them to The Associated Press. (AP Photo/Newtown Bee, Shannon Hicks, File) MANDATORY CREDIT: NEWTOWN BEE, SHANNON HICKS

Près d'un an après le massacre des petits écoliers américains de Newtown, les enregistrements des appels téléphoniques passés à la police durant le drame ont été rendus publics mercredi, sur décision d'un juge.

Les appels témoignent de l'inquiétude sur place et du professionalisme des policiers répondant aux appels.

"Ecole de Sandy Hook, je pense qu'il y a quelqu'un qui tire ici", déclare une femme très inquiète, qui peine à respirer, expliquant qu'elle a vu quelqu'un allongé dans le hall d'entrée. Ecole Sandy Hook", implore-t-elle, en affirmant que les tirs continuent.

Sur l'un des enregistrements rendus publics, on entend plusieurs coups de feu.

"Où êtes-vous ?", "restez calmes", "nous sommes en route", répondent les policiers aux personnes qui appellent. "Que se passe-t-il avec les enfants?". "Est-ce que l'école a été bouclée? (...) Je veux que vous vous protégiez", insiste notamment un policier.

Vingt enfants de l'école primaire de Sandy Hook et six adultes avaient été tués en dix minutes le 14 décembre 2012 par un jeune déséquilibré de 20 ans, Adam Lanza, qui avait forcé son chemin dans l'école en tirant sur une porte en verre avec une arme semi-automatique.

La police et le procureur local en charge de l'enquête, Stephen Sedensky, avaient refusé de diffuser ces enregistrements, particulièrement durs pour les familles.

L'agence de presse AP les avait réclamés, dès le jour du massacre, et à plusieurs reprises ensuite, au nom de la liberté d'informer.

Elle avait obtenu gain de cause, et un juge local, Eliot Prescott, a fin novembre décidé que les enregistrements devraient être rendus publics le 4 décembre.

Certaines chaînes de télévision américaines ont cependant décidé de ne pas diffuser les enregistrements, notamment la chaîne locale de NBC dans le Connecticut, où se trouve la petite ville de Newtown.

"NBC Connecticut a décidé de ne pas diffuser les appels et de ne pas les publier sur internet", a indiqué la chaîne, sans plus de précisions.

La diffusion de ces enregistrements intervient à dix jours du premier anniversaire de la tragédie, quelque jours après la publication du rapport d'enquête qui a conclu qu'Adam Lanza avait agi seul, pour des raisons qui restent inexpliquées.

Le massacre des enfants, à deux semaines de Noël, avait traumatisé les Etats-Unis et relancé le débat sur les armes à feu. Une poignée d'Etats ont depuis durci leur législation en la matière, mais la grande réforme voulue par le président Obama au niveau national s'est fracassée en avril sur un refus du Sénat.

Les images du drame de Newtown compilées par nos collègues du HuffPost américain

Sandy Hook Elementary School Shooting

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.