NOUVELLES

Domaine Sous les Bois : Québec invite les promotteurs à refaire leurs devoirs

04/12/2013 02:04 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST

Les promoteurs du Domaine Sous les Bois, qui souhaitent construire des copropriétés sur un terrain acquis à Sillery auprès des Soeurs de Jésus-Marie, devront retourner à la table à dessin s'ils souhaitent voir leur projet se concrétiser.

Du moins, le gouvernement du Québec a annoncé mercredi qu'il rejetait le projet dans sa forme actuelle. Le ministre la Culture et des Communications, Maka Kotto, invite les promoteurs à discuter avec son ministère et à refaire leurs devoirs.

Québec approuve, en revanche, la construction de 75 condominiums avec vue sur le fleuve sur la falaise de Sillery, le projet Woodfield, sous certaines conditions. Le promoteur devra s'engager à préserver et mettre en valeur le boisé du secteur. À cette fin, il devra recourir aux services d'ingénieurs forestiers et proposer un échéancier qui tient notamment compte du temps requis pour la transplantation d'arbres.

Maka Kotto a d'ailleurs, du même coup, annoncé le dépôt d'un projet de loi à l'Assemblée nationale sur la protection des espaces verts et des boisés du site patrimonial de Sillery.

Le projet de loi 66 autoriserait le ministre à adopter des règlements sur les sites patrimoniaux. S'il est adopté par l'Assemblée nationale, le ministre entend proposer un premier règlement pour désigner les zones non constructibles sur le site patrimonial de Sillery.

La ministre responsable de la région, Agnès Maltais, estime, quant à elle, que Québec se donne ainsi les outils pour protéger un « site exceptionnel ». « Il s'agit d'un projet emballant qui contribue à faire de l'arrondissement historique un lieu vivant et distinctif pour la région », affirme-t-elle par voie de communiqué.

PLUS:rc