NOUVELLES

Desharnais à la rescousse de Subban

04/12/2013 07:45 EST | Actualisé 03/02/2014 05:12 EST

Si P.K. Subban est en manque de personnes à qui offrir des cadeaux de Noël, il pourrait avoir une petite pensée pour David Desharnais.

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

Le Canadien (17-9-3) l'a emporté 4-3 en tirs de barrage sur les Devils (11-12-6), mercredi soir, au New Jersey.

Desharnais et Lars Eller ont déjoué Cory Schneider en tirs de barrage, tandis que Peter Budaj a cédé devant la recrue Reid Boucher, avant d'arrêter Travis Zajac. Le dernier tireur des Devils, Patrik Elias, croyait bien avoir battu Budaj, mais ce dernier a étiré la jambière gauche au dernier instant pour donner la victoire aux siens.

La route n'a toutefois pas été facile pour en arriver là pour le Canadien. En avant 1-0 après 40 minutes de hockey aussi excitantes qu'un rendez-vous chez le dentiste, le Tricolore a totalement perdu le contrôle de la rencontre en troisième période. Des buts d'Andrei Loktionov et Michael Ryder ont permis aux Devils de prendre l'avance pour la première fois de la soirée.

Avec 3 min 50 s à jouer à la troisième période, Eller a ramené les équipes à égalité. Mais deux minutes plus tard, Subban y est allé d'une bourde impardonnable derrière son filet, quand il a perdu la maîtrise de la rondelle. Elias passait par là et a fait 3-2, avec 66 secondes à écouler.

Mais 30 secondes plus tard, Desharnais a forcé la tenue de la prolongation en faisant dévier un tir de Brian Gionta. Subban, un des six joueurs sur la patinoire pour le Canadien, sautillait comme un gamin en célébrant le but du petit moustachu du CH. En plus de voir sa bévue réparée, Subban devait être heureux que son croc-en-jambe sur Elias ait passé inaperçu auprès des officiels...

Desharnais aurait d'ailleurs pu jubiler tout autant que Subban. Avec sa performance de mercredi, il porte sa fiche de trois buts et six passes pour neuf points à ses huit derniers matchs, sans oublier ce but vainqueur en tirs de barrage. Elle semble loin, l'époque où Desharnais était confiné aux estrades pendant les matchs...

Gionta a inscrit l'autre filet des vainqueurs en première période. Le capitaine du Canadien a reçu une superbe passe de Daniel Brière pour toucher la cible. Gionta a ainsi mis fin à une léthargie de 14 matchs sans but.

La fin d'une séquence

Malgré la victoire, l'incroyable séquence défensive du Canadien a pris fin, ironiquement contre une équipe qui est tout sauf une puissance offensive.

Le CH a en effet accordé plus de deux buts pour la première fois depuis le 7 novembre. C'était donc 11 matchs de suite à accorder un ou deux filets, une première depuis 1976.

Généralement hermétique, la défense montréalaise comptait effectivement quelques trous dans son armature face aux Devils, en particulier dans les deux dernières périodes. Subban a été coupable de quelques revirements malhabiles, parfois en raison de mauvaises décisions, sinon par simple malchance, comme sur le but d'Elias.

Les Devils ont d'ailleurs mené 22-16 aux tirs au but en deuxième et troisième périodes.

Mais un entraîneur ne crachera jamais sur deux points, peu importe la façon dont ils sont acquis. C'est encore plus vrai à la veille d'un match qui s'annonce éreintant contre les Bruins de Boston, visiteurs jeudi à Montréal. À l'enjeu : le 1er rang de la Division atlantique.

À noter

  • Boucher disputait son premier match dans la Ligue nationale. Il remplaçait Jacob Josefson.
  • Chez le Canadien, Rene Bourque (blessé) et Douglas Murray (retranché) étaient absents et étaient remplacés respectivement par Ryan White et Francis Bouillon.

PLUS:rc