MIAMI - Une quarantaine de baleines se sont échouées dans les eaux peu profondes du parc des Everglades en Floride, dans le sud-est des Etats-Unis, dont une dizaine sont mortes, ont indiqué mercredi les services océanographiques américains.

"Quatre baleines ont été enthanasiées mercredi et six autres sont mortes", a expliqué Blair Mase, porte-parole de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), lors d'une conférence de presse.

Quelque 41 baleines-pilotes ou globicéphales ont été retrouvées en train de nager dans moins d'un mètre d'eau --alors que ces animaux vivent d'habitude en eau profonde--, "dans une zone extrêmement reculée" du comté de Monroe, dans le sud de la Floride, a indiqué Mme Mase.

"La zone est située à environ deux heures de bateau de Highland Beach, mais c'est tellement peu profond qu'on a du mal à trouver assez d'eau pour les remettre à la mer", a souligné Mme Mase, en précisant que ses services travaillaient avec quatre organisations de protection des animaux et avaient demandé conseil à des spécialistes d'autres pays.

"Les causes possibles peuvent être des maladies ou l'environnement, ou encore d'autres facteurs que nous ne connaissons pas encore", a ajouté la porte-parole.

Ces baleines se sont échouées sans doute mardi, quand les autorités ont reçu un appel de cette zone.

Le parc des Everglades, qui s'étend sur 6 104 kilomètres carrés, est connu pour ses alligators et un écosystème unique au monde.

Loading Slideshow...
  • Après une bonne nuit de sommeil à Savannah, on roule en compagnie des premiers palmiers. L’humeur est ensoleillée. On fait le plein d’essence et on poursuit l’itinéraire. Avec le système de <a href="http://gm.ca/gm/french/vehicles/chevrolet/equinox/" target="_blank">navigation dernier cri à bord de l’auto</a>, pas besoin de regarder les pancartes pour arriver à bon port!

  • Walt Disney World est bien plus qu’un simple parc d’attractions; c’est une ville à l’intérieur de la ville, un univers parallèle qui transporte tout visiteur en un monde fantastique où règne la magie d’enfance. Les effets secondaires? Les adultes aussi y retrouvent leur cœur d’enfant!

  • Après trois jours sur la route et 3000 kilomètres dans les roues, nous arrivons enfin à destination <a href="http://disneyworld.disney.go.com/fr-ca/resorts/campsites-at-fort-wilderness-resort/" target="_blank">Disney's Fort Wilderness Resort</a>. Ce camping est un monde en lui-même. Il offre des terrains de camping de haute qualité et toutes sortes d’activités et animations. On y retrouve même un quartier de cabines de bois rond... Wifi compris! Mais tout d’abord, il faut s’enregistrer au Pioner Hall…

  • Caché au cœur d’une forêt de 750 acres de pins et de cyprès, cet endroit est une bulle de nature où se ressourcer. On oublie déjà le monde extérieur alors que l’on suit les chemins de cette forêt aux allures enchanteresses…

  • L’atmosphère des premiers pionniers n’est pas sans nous rappeler nos chalets canadiens. Étonnant. On découvre la maisonnette où l’on dormira avec des yeux écarquillés. C’est beaucoup plus authentique que je ne m’y attendais. Contre toute attente, le tout est réconfortant. À peine arrivés et l’on s’y sent comme chez nous. Magique!

  • Trois mille kilomètres plus tard, la voiture s’intègre complètement dans nos nouvelles habitudes nomades. C’est déjà un fidèle compagnon de route sur lequel on peut compter. Et même si une petite vague de froid nous suit, on savoure le soleil qui dore la fin de journée.

  • Les cabines de <a href="https://disneyworld.disney.go.com/resorts/cabins-at-fort-wilderness-resort/" target="_blank">Disney’s Fort Wilderness</a> sont bien sympathiques. Parfaites pour les familles qui désirent explorer Disney World, et particulièrement Magic Kingdom à quelques vols d’oiseaux (ou une courte promenade en bateau) de là. Chaque maisonnette est ultra propre. Elle comprend une chambre avec un lit double et une paire de lits superposés. Et tout ce qu’il faut pour se sentir chez soi…

  • On est sous le charme de cette forêt où l’on ne voit pas un seul palmier, mais où les écureuils font la fête et courent d’un pin à un cyprès. Ici le temps se dématérialise et on inspire la magie de Disney sans en faire d’overdose. Les passionnés de chevaux pourront même en profiter pour visiter le ranch du site et faire un tour de carriole, ou partir en balade équestre…

  • Un grand patio, une table et un barbecue. C’est l’été!

  • Deux portes pour ce petit chalet authentique. L’une s'ouvre sur la cuisinette et le salon et l’autre permet de passer directement de la chambre au patio.

  • Le salon cache aussi un lit double dans le mur. La cuisine est pratique et le patio est parfait pour profiter du beau temps qui règne toute l’année en ce lieu enchanteur.

  • Le site est extrêmement bien pensé. Une fois sur place, plus besoin de prendre le volant. À moins que cela ne soit celui d’une voiturette pour se déplacer librement entre les différentes commodités offertes. Mais ce serait oublier le service de navettes qui est ultra efficace: il permet de se déplacer à volonté à l’intérieur du site qui s’étend sur deux miles.

  • On attend rarement plus d’une dizaine de minutes avant de voir apparaitre un bus. Nous attendons celui qui nous mènera vers la piscine et les activités nocturnes. La nature vibre et on comprend qu’ici, l’environnement naturel est respecté. D’ailleurs, Fort Wirlderness a obtenu la désignation Green Lodging Program.

  • En quelques minutes, nous arrivons dans l’aire de récréation principale. Premier arrêt obligé: la piscine. Le «Meadow Swimmin' Hole» comprend une aire de jeux aquatiques pour les tout-petits, une glissoire et une baignoire d'hydromassage. De quoi ravir les enfants et reposer les parents.

  • La puce crie de joie à la vue de la glissade qui la fait plonger dans les eaux tièdes de la piscine. Après trois jours de route et l’hiver derrière soi, qu’importe le petit vent frais qui s’abat sur la Floride. Même si les maitres-nageurs frissonnent et claquent des dents, le bonheur des enfants est vraiment au rendez-vous!

  • Quinze degrés dans la nuit qui tombe, c’est pas chaud. Le plaisir de retrouver un bon feu et d’y faire griller des guimauves est ultime. Sous la nuit étoilée, on prend place dans le cinéma en plein air. Au programme ce soir: le film d’animation «Là-Haut». L’atmosphère est magique….

  • Après le film en plein air et les guimauves qui fondent dans la bouche, la plupart des spectateurs attendent le bus. Les enfants somnolent et les adultes sourient. À noter que Disney's Fort Wilderness Resort propose toute une gamme de divertissements et d'activités uniques. Évidemment, le film qui se déroule en plein air chaque soir est un must, mais on peut tout aussi découvrir les repas thématiques et les différentes activités en compagnie des personnages de Disney...

  • Alors que sonne minuit, on est prêt à se laisser aller dans les bras de Morphée... ou plutôt Mickey! Le calme de la forêt est parfait pour passer une bonne nuit. Même pas endormis et déjà le rêve a commencé.

  • 20 - Copy

    Après une bonne nuit de sommeil, c’est le temps d’aller explorer le monde merveilleux de <a href="http://disneyworld.disney.go.com/fr-ca/parks/magic-kingdom/" target="_blank">Magic Kingdom</a>. La puce est bien triste de quitter sa cabane enchantée. À peine partie qu’elle veut déjà y revenir! Il est vrai que ce camping hors du commun est un paradis pour les enfants. Sans compter qu’un service de gardiennage est disponible sur le site (moyennant des frais supplémentaires) et que les animaux de compagnie sont les bienvenus.

  • Même si les autobus de Disney permettent de se rendre aux différents parcs à partir de Fort Wilderness, rien de plus pratique que le bateau pour aller faire un tour de Magic Kingdom de l’autre côté du lac.

  • Débarquer à <a href="http://disneyworld.disney.go.com/fr-ca/parks/magic-kingdom/" target="_blank">Magic Kindgom</a>, c’est se retrouver en une réalité féerique. La gentillesse ambiante fait partie de l’expérience. Les enfants sont au paradis et les parents retrouvent l’enfant d’antan. On commence l’aventure en déambulant sur Main Street U.S.A…

  • À Magic Kindgom, la magie de l’endroit est bonne pour tous les âges. Et toutes les générations s’y retrouvent: non seulement les parents et leur progéniture, mais aussi les jeunes couples, les ados en petits groupes ou encore les têtes blanches sans enfant. Il n’y a pas d’âge pour croire en ses rêves…

  • Au bout de la rue principale, le château. Celui qui fait vibrer toutes les petites filles. Le château est le point de repère à Magic Kingdom. Au programme: découvrir New Fantasyland tout en ne manquant pas d’aller faire un tour de FrontierLand et de naviguer entre les différentes thématiques: AdventureLand, TomorrowLand, Liberty Square…

  • On attrape le spectacle quotidien «Dream Along With Mickey», le thème du spectacle étant celui de croire en ses rêves. Il est difficile de ne pas ressentir un petit frisson d’espoir en repensant à la phrase culte de Walt Disney: «Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.»

  • Après avoir dévoré une cuisse de dinde géante, c’est le temps d’aller explorer New Fantasyland. On commence par la petite sirène en pénétrant dans sa grotte magique…

  • Tout au long du chemin qui mène au cœur de la grotte d’Ariel où se retrouve le manège de la petite sirène, les enfants peuvent patienter en jouant à des jeux intégrés dans les murs. Parfait pour amuser les petits impatients.

  • Voici le temps d’embarquer dans un coquillage pour aller sous la mer en compagnie d’Ariel. Les effets spéciaux ajoutent à l’expérience qui, l’instant d’un tour de manège, fait oublier qu’il existe un monde où Ariel n’existe pas!

  • Le nouveau <a href="http://disneyworld.disney.go.com/new-fantasyland/fr/" target="_blank">Fantasyland</a> est ouvert et continuera d’ajouter de nouvelles attractions jusqu’en 2014. Dans les nouveautés à surveiller: le château de la Belle et la Bête que l’on aperçoit à l’horizon.

  • Prendre une pause pour admirer le château? Impossible d’y résister. Regarder le ciel et rêver en couleurs, comme le recommande si bien Walt Disney…

  • Le gros bémol de Magic Kindgom, c’est la foule! Difficile de naviguer parmi cette marée humaine qui envahit chaque allée et compose des files d’attente trop longues à mon goût. Pour y parer, la meilleure solution est d’utiliser le système de FASTPASS. Ce système de passe, plus pratique que magique, permet d’éviter les files d’attente, mais demande aussi toute une organisation temporelle. Chaque passe offre la possibilité d’éviter les files d’attente selon une durée de temps déterminée. On peut les trouver dans les distributrices à cet effet, mais, attention: il existe une limite permise de ces passes. Aussi, il faut bien choisir. À noter que c'est Magic Kingdom qui comprend le plus de manèges avec un <a href="https://disneyworld.disney.go.com/guest-services/fast-pass/" target="_blank">système de FASTPASS</a>.

  • Une bonne façon de passer le temps entre deux FASTPASS est d’apprécier les différentes parades qui se déroulent tout au long de la journée.

  • Si l’on a pas envie de faire la queue pour rencontrer une princesse, on peut toujours les saluer durant une parade.

  • Les parades animent les rues de <a href="http://disneyworld.disney.go.com/fr-ca/parks/magic-kingdom/entertainment/" target="_blank">Magic Kingdom</a> et font partie intégrante de la magie ambiante. Comment résister à tous ces personnages qui nourrissent l’imaginaire collectif depuis des décennies?

  • La puce aime tellement regarder les parades de Disney qu’elle en oublie tous les manèges du monde!

  • Et voilà que l’on découvre une autre nouvelle zone de Fantasyland avec le Storybook Circus, où l’on retrouve le manège rénové de Dumbo et son second exemplaire tout neuf qui tourne dans le sens contraire du premier.

  • En ce coin rénové de Magic Kindgom, le cirque est à l’honneur. On s’arrête pour s’amuser des animations de clowns. Le seul problème à Magic Kingdom, c’est qu’une seule journée n’est pas suffisante pour tout faire et tout voir!

  • Casey Jr, Splash 'N' Soak Station invite les petits à s’amuser dans une zone de jeux aquatiques. À ne pas manquer en cette nouvelle zone de Fantasyland: la montagne russe familiale Barnstormer où l’on retrouve Dingo en cascadeur. Deux minutes d’adrénaline qui ont fait la joie de ma puce... pourtant pas toujours rassurée par les montagnes russes! On retrouve aussi une nouvelle gare où on peut prendre le train à vapeur qui fait le tour de Magic Kidgom, et un grand chapiteau où aller dire bonjour à Mickey et Minnie!

  • Le recto du château…

  • Au coin d’une rue, changer de réalité pour s’imaginer un passé où tout finit toujours bien…

  • Juste avant la parade électrique, faire des oh! et des ah! devant le spectacle de sons et lumières qui transforment le château.

  • Impossible de quitter Magic Kingdom sans voir la parade électrique, la parade nocturne la plus féerique au monde... celle qui fait que j’ai de nouveau sept ans chaque fois que j’y assiste!

  • Pour découvrir les chars allégoriques les plus féeriques, la parade électrique est un must: Elliot et son Dragon défilent entre deux princesses…

  • Durant <a href="https://disneyworld.disney.go.com/entertainment/magic-kingdom/main-street-electrical-parade/" target="_blank">la parade électrique</a> de Main Street, Magic Kindgom nous fait presque croire que le conte de fées, c’est ici et maintenant!

  • Cette parade est tout simplement délirante. On y retrouve toutes les ambiances de Disney ainsi que la majorité des personnages qui en composent l’univers…

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.