NOUVELLES

Une dame ayant perdu son billet de loterie devrait obtenir les 50 M$ malgré tout

03/12/2013 05:35 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST

TORONTO - Une femme de Hamilton, en Ontario, qui avait égaré son billet de loterie gagnant de 50 millions $ l'an dernier, est sur le point de recevoir son butin malgré tout, à la suite d'une longue enquête.

Le chef de la direction de la Société des loteries et des jeux de l'Ontario (OLG) a admis que le cas de Kathryn Jones était «l'un des plus inusités» dans l'histoire de l'organisation.

L'OLG a indiqué que Mme Jones avait acheté un billet dans un Shoppers Drug Mart à Cambridge, en Ontario, l'an dernier, qui s'est avéré gagnant du Lotto Max du 30 novembre 2012.

La société a reçu plus de 435 réclamations depuis le tirage, et a déterminé, après un processus de révision, que Mme Jones, qui achète régulièrement des billets de loterie, avait les numéros gagnants pour l'important butin.

Mais comme Mme Jones ne réussissait pas à retrouver son billet, l'OLG a amorcé un processus en appelant les gens qui auraient perdu leur billet afin de s'assurer qu'elle soit la véritable gagnante.

L'enquête inclut des rencontres avec Mme Jones, le recours à la banque de données de transactions de l'OLG, des images de caméras de surveillance et des vérifications de carte de crédit pour confirmer l'achat.

La société a aussi appris qu'une soeur de Mme Jones détenait un commerce de détail à Ottawa qui vend des billets de l'OLG, une découverte qui a mené à une révision additionnelle par une tierce partie indépendante, qui n'a rien trouvé à redire quant à l'authenticité du gain.

L'OLG a affirmé que le lot de 50 millions $ sera conservé pour une période minimale de 30 jours et qu'en l'absence de réclamations additionnelles valides, Mme Jones pourra obtenir son butin.

Mme Jones se dit encore sous le choc, et a exprimé sa gratitude envers l'OLG pour l'avoir approchée quant au billet gagnant.

PLUS:pc