NOUVELLES

Un ministre iranien croit Netanyahou désespéré depuis l'entente nucléaire

03/12/2013 04:44 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST

Le ministre iranien des Affaires étrangères a affirmé mardi que le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, est désespéré depuis que la République islamique a accepté, en novembre, de mettre de côté son programme nucléaire en échange de réductions des sanctions des pays occidentaux.

Selon l'agence de nouvelles semi-publique ISNA, Mohammad Javad Zarif a affirmé que M. Netanyahou a longtemps trompé le monde entier mais qu'«il est maintenant désespéré et ne sait plus quoi faire».

L'Iran a accepté d'abandonner certaines parties de son programme nucléaire en échange du retrait de sanctions internationales, le temps que les deux parties parviennent à une entente finale d'ici six mois. Le premier ministre israélien a vertement critiqué cet accord parce qu'il n'est pas assez sévère à l'endroit de l'Iran, selon lui.

Le ministre Zarif a accusé M. Netanyahou de faire de la propagande négative sur l'Iran, mais affirme néanmoins que l'intégrité du pays restera stable.

Ces remarques semblaient surtout destinées aux intégristes iraniens, qui prétendent régulièrement que M. Zarif a fait des concessions excessives aux puissances occidentales. Israël et l'Occident soupçonnent que le programme nucléaire de l'Iran ait des visées militaires, ce que Téhéran nie.

Par ailleurs, un sondage laisse croire que les Israéliens sont sceptiques face à l'entente provisoire. L'enquête, menée par l'Institut israélien de la démocratie et l'université de Tel Aviv, laisse croire que 77 pour cent des Israéliens ne croient pas que l'entente empêchera l'Iran de mettre au point l'arme nucléaire.

PLUS:pc