POLITIQUE

Nouveau pont : Québec propose un bureau de projet conjoint avec le fédéral

03/12/2013 07:09 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST
PC

Le gouvernement du Québec propose au fédéral la création d'un bureau de projet conjoint pour la construction du nouveau pont entre l'île de Montréal et la Rive-Sud, qui remplacera l'actuel pont Champlain.

L'objectif? Que les gouvernements provincial et fédéral ainsi que l'Agence métropolitaine de transport s'arriment durant tout le processus afin de respecter l'échéancier. « On ne peut pas arriver avec un pont et le placer sur le fleuve [en 2018] et qu'après, on s'ajuste », a illustré le ministre des Transports du Québec, Sylvain Gaudreault, en point de presse, mardi soir.

Sylvain Gaudreault a aussi indiqué que le gouvernement de Pauline Marois était satisfait de l'accélération de l'échéancier pour ce nouveau pont.

Québec propose aussi à Ottawa de tenir des discussions sur les questions du financement à long terme du pont, du péage et de la rétrocession éventuelle de sa propriété au provincial.

Une rencontre exceptionnelle avait eu lieu plus tôt, à l'hôtel Reine-Élizabeth, entre les premiers ministres Stephen Harper et Pauline Marois, où Québec a fait ces propositions.

Le gouvernement Marois attend des réponses d'Ottawa dans les prochains jours, a indiqué le ministre Gaudreault.

Présent lors de la rencontre au sommet, le ministre fédéral de l'Infrastructure, Denis Lebel, a réitéré en point de presse que les questions d'un péage et d'un système léger sur rail étaient déjà intégrées dans le plan du nouveau pont. Au sujet d'un éventuel transfert de responsabilité du nouveau pont, M. Lebel a affirmé qu'elle ne se ferait qu'une fois celui-ci construit.

Il s'est contenté de confirmer que le gouvernement du Québec avait fait des propositions, qui devront être analysées.

Dimanche, le ministre Lebel a annoncé qu'un nouveau pont au-dessus du fleuve Saint-Laurent serait construit d'ici 2018, au lieu de l'échéance initiale de 2021. M. Lebel a promis le dépôt d'un plan d'affaires sous peu.

La firme d'architectes Provencher Roy et associés, basée à Montréal, travaillera en collaboration avec l'architecte danois Poul Ove Jensen pour concevoir le remplaçant du pont Champlain.