NOUVELLES

Le producteur d'engrais PotashCorp réduit son effectif de 18 pour cent

03/12/2013 06:32 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST

SASKATOON - Potash Corp of Saskatchewan (TSX:POT) a annoncé mardi une réduction de 18 pour cent de son effectif, une décision qui touchera 1045 personnes.

La Saskatchewan, où se trouve le siège social du producteur d'engrais, sera la région la plus touchée par les mises à pied, qui auront aussi lieu au Nouveau-Brunswick et en Floride.

La société de Saskatoon a expliqué sa décision en évoquant la faiblesse de la demande pour la potasse et les phosphates, deux importantes sortes d'engrais pour les récoltes.

«Même s'il s'agit de décisions que nous devons prendre pour maintenir un niveau soutenu d'activités et protéger les intérêts à long terme de nos actionnaires, ces décisions ne sont jamais faciles à prendre», a affirmé le chef de la direction de PotashCorp, Bill Doyle.

Ces compressions surviennent dans un contexte où le prix de la potasse a reculé. Cette matière première et les sociétés qui la produisent ont été durement touchées cette année après qu'un des plus grands producteurs au monde, la russe Uralkali, eut modifié sa stratégie en quittant un partenariat d'exportation Belarusian Potash Company.

S'attendant à voir les prix reculer sur les marchés mondiaux, la Chine et l'Inde — des marchés clés pour l'engrais — se sont alors mis à retarder leurs achats, ce qui a fait plonger les livraisons.

PotashCorp a expliqué que la prudence des acheteurs et les pressions concurrentielles avaient fait reculer son prix réalisé moyen à 307 $ la tonne de potasse au troisième trimestre, en baisse par rapport à 429 $ la tonne pour la même période l'an dernier.

Les plus importantes coupes auront lieu en Saskatchewan, où 440 personnes perdront leur emploi, a précisé la société.

La plupart de celles-ci sont dans la division Lanigan, où une des deux installations verra sa production suspendue d'ici la fin de 2013, ainsi que dans la division Cory, où la production sera réduite, et au siège social de Saskatoon.

Le gouvernement de la Saskatchewan a indiqué qu'il aiderait les employés touchés par ces compressions à se trouver de l'emploi dans d'autres secteurs.

En plus des coupes en Saskatchewan, PotashCorp éliminera 130 emplois au Nouveau-Brunswick, tandis que le reste des mises à pied aura lieu à l'extérieur du Canada. Plus de 435 de celles-ci auront lieu aux États-Unis.

Un total de 350 emplois seront perdus en Floride et 85 autres seront touchés en Caroline du Nord. Quelque 40 emplois supplémentaires seront éliminés ailleurs aux États-Unis et à Trinité.

L'action de Potash a avancé mardi de 11 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 33,82 $.

PLUS:pc