NOUVELLES

Des réactions cutanées graves sont reliées au médicament contre le cancer Xeloda

03/12/2013 03:16 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST

TORONTO - Un médicament utilisé pour traiter le cancer du sein et du cancer colorectal à un stade avancé a été relié à des problèmes cutanés potentiellement fatals pour certains patients, a indiqué le fabricant dans un avis remis à Santé Canada.

Hoffmann-La Roche a affirmé mardi que des réactions cutanées graves ont été signalées chez des patients utilisant le Xeloda.

Le Xeloda — ou capécitabine — est utilisé pour traiter le cancer du sein avancé ou le cancer du sein qui s’est propagé à d’autres parties du corps (métastatique), le cancer métastatique du côlon ou du rectum, et le cancer du côlon après son ablation chirurgicale complète.

Des réactions cutanées graves, tels que les syndromes de Stevens-Johnson et de Lyell, ont été signalées durant un traitement par Xeloda, a mentionné l'entreprise.

Les signes de ces réactions peuvent inclure des symptômes faisant penser à la grippe, de la fièvre, des démangeaisons de la peau, de la douleur, des éruptions rouges ou violacées qui s’étendent, et des ampoules causant le décollement de la peau. D'autres symptômes possibles incluent des plaies dans la bouche, ou des yeux qui brûlent, picotent ou coulent.

Les patients qui constateraient l’un de ces symptômes devraient communiquer avec leur médecin ou un autre professionnel de la santé, a indiqué Hoffmann-La Roche.

PLUS:pc