NOUVELLES

Accusations contre Bob Dylan en France pour ses remarques sur les Croates

03/12/2013 05:42 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST

PARIS - Les autorités françaises annoncent la mise en examen du légendaire auteur-compositeur et interprète américain Bob Dylan pour des remarques qui lui sont attribuées dans une entrevue accordée l'année dernière.

Dans un texte du magazine «Rolling Stone», l'artiste est cité pour avoir comparé les Croates à des nazis et au Ku Klux Klan.

La porte-parole du procureur de Paris, Agnès Thibault-Lecuivre, a précisé mardi que la mise en examen a été faite en novembre, pour injure et incitation à la haine. Elle fait suite à une plainte du Conseil représentatif de la communauté et des institutions croates.

Discutant des relations entre différentes cultures aux États-Unis, Dylan a été cité disant: «Si vous avez un propriétaire d'esclaves ou un membre du Klan dans votre sang, les Noirs peuvent le sentir. Ça demeure encore de nos jours. Comme les Juifs peuvent sentir le sang nazi et les Serbes peuvent sentir le sang croate.»

L'avocat du Conseil, Ivan Jurasinovic, affirme que le seul souhait de l'organisation est que Bob Dylan, «un chanteur aimé et respecté en Croatie», présente des excuses pour ses remarques.

Il n'a pas expliqué pourquoi la plainte a été portée en France. Cependant, on sait que la France dispose de lois strictes prohibant les propos jugés haineux et racistes.

Les représentants de Dylan, qui se produit régulièrement en France, n'ont pu être joints pour commenter, mardi.

Bob Dylan, né Robert Zimmerman, est âgé de 72 ans. Les accusations portées contre lui ont été déposées deux jours avant que le chanteur ne soit décoré de la Légion d'honneur, en France, le 13 novembre. Elles n'ont cependant été confirmées que cette semaine.

PLUS:pc