NOUVELLES

Varlamov revient devant le tribunal pour une affaire de violence conjugale

02/12/2013 09:55 EST | Actualisé 01/02/2014 05:12 EST

DENVER - Un juge a permis au gardien Semyon Varlamov de l'Avalanche du Colorado de demeurer en liberté sous caution même s'il fait face à une accusation de violence conjugale impliquant sa petite amie.

Varlamov a comparu au tribunal, lundi matin, pour une brève audience, répondant par oui ou non au juge. Il n'a formulé aucun commentaire en quittant la salle d'audience avec ses avocats.

Il devrait présenter son plaidoyer lors de la prochaine audience, le 22 janvier. Son agent soutient qu'il est innocent.

L'athlète de 25 ans est accusé de voie de fait pour avoir présumément agressé sa petite amie dans leur appartement, le 30 octobre.

Selon sa déclaration sous serment, la dame prétend qu'il l'a projetée au sol avec un coup de pied, l'a frappé à la poitrine et l'a traînée par les cheveux.

Varlamov est l'un des gardiens de l'heure dans la ligue et il a aidé l'Avalanche a établir le meilleur début de saison de la concession (19-6).

Varlamov voyage et joue avec l'équipe. S'il est reconnu coupable, sa peine peut aller d'une période de probation à deux ans de prison.

PLUS:pc