NOUVELLES
02/12/2013 06:02 EST | Actualisé 01/02/2014 05:12 EST

Déraillement d'un train à New York: le gouverneur évoque la vitesse‎ (VIDÉO/PHOTOS)

Le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo a évoqué lundi "la vitesse" comme raison possible du déraillement spectaculaire d'un train qui a fait 4 morts et 67 blessés dimanche à New York.

"Après avoir travaillé une journée avec les experts, je pense que (la cause de l'accident) est liée à la vitesse", a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision NBC. Il y a trois options, a-t-il énuméré: "un problème avec les rails, un problème d'équipement, ou une erreur de l'opérateur", a-t-il déclaré.

"C'était un virage difficile, mais il est là depuis des dizaines d'années, et les trains l'empruntent toute la journée. Je pense que cela sera surtout la vitesse, plus que tout, et l'opérateur", a-t-il ajouté.

Après avoir retrouvé les deux boîtes noires du train, les enquêteurs du NTSB, l'autorité fédérale chargée de la sécurité des transports, continuaient lundi leur enquête sur place dans le Bronx, au nord de Manhattan. C'est là, à la confluence des rivières Hudson et Harlem, que les sept wagons et la locomotive du train ont déraillé dimanche matin, avec 100 à 150 personnes à bord.

Plusieurs voitures ont quitté la voie et se sont renversées, le wagon de tête s'arrêtant à quelques mètres seulement de la rivière Harlem.

M. Cuomo a raconté le scenario d'horreur pour les passagers, alors que les wagons renversés continuaient leur course hors des rails, fenêtres et portes cassées.

"Ils ramassaient beaucoup de débris. Beaucoup de terre, de pierres, de branchages volaient dans les wagons", a-t-il raconté.

Des quatre adultes tués, deux hommes et deux femmes, tous de l'Etat de New York, trois ont été éjectés du train.

L'accident est survenu vers 07H20 au moment où le train à destination de la gare de Grand Central à New York, amorçait son virage juste avant la gare de Spuyten Duyvil, au nord de Manhattan. A ce niveau, les trains doivent ralentir de 112 à 48 km/h. Plusieurs passagers ont déclaré que le train était arrivé beaucoup trop vite.

La circulation des trains dans le secteur de l'accident restait suspendue lundi.

Les morts sont deux hommes et deux femmes âgés de 35 à 59 ans, tous originaires de l'Etat de New York et citoyens américains, selon l'autorité des transports de New York (MTA).

Le train avait quitté la ville de Poughkeepsie (au nord de la ville de New York) à 5H54 du matin, avec quelque 150 personnes à bord, beaucoup moins qu'un jour de semaine, a souligné le gouverneur selon lequel l'accident "aurait pu être bien pire".

Le train aurait dû arriver à Grand Central à 7H43.

Un scénario de cauchemar

Des passagers ont décrit un scénario de cauchemar, les voitures oscillant, puis se renversant, comme dans un film au ralenti, avec force cris, poussière, pierres et gravats.

Les blessés souffrent de membres cassés, blessures à la colonne vertébrale, au cou et à la tête notamment.

Les enquêteurs de la NTSB, l'autorité fédérale chargée de la sécurité des transports, sont arrivés sur place à la mi-journée. Ils resteront sur les lieux pendant une semaine à dix jours, a précisé le responsable de l'enquête Earl Weener. Leur enquête porte sur l'état des rails, la signalétique, les freins, la mécanique, les procédures en place, mais aussi les raisons pour lesquelles les passagers ont été tués ou blessés.

"Notre mission est de comprendre non seulement ce qui est arrivé, mais pourquoi c'est arrivé, afin d'éviter que ça se reproduise", a déclaré M. Weener.

Une grue sera utilisée pour relever les voitures renversés, a indiqué Andrew Cuomo.

Le conducteur a été hospitalisé dans un "état stationnaire. Il est conscient", a précisé le chef de la police Ray Kelly.

Selon le journal The Times, citant un haut responsable municipal ayant requis l'anonymat, le conducteur du train a invoqué un mauvais fonctionnement des freins, mais le responsable a indiqué que cette information devait être vérifiée.

La locomotive diesel était à l'arrière du train qu'elle poussait.

La circulation des trains sur la ligne Metro-North, qui longe l'Hudson, a été suspendue pour une durée indéterminée. Près de 15 millions de voyageurs l'utilisent chaque année.

Des plongeurs, envoyés sonder les eaux de la rivière Harlem pour s'assurer qu'aucun passager n'y avait été éjecté, n'ont rien trouvé.

Un train de marchandises avait déjà déraillé dans le même secteur en juillet mais M. Cuomo a tenu à souligner que "ce n'était pas exactement au même endroit", même si cet événement sera aussi examiné dans le cadre de l'enquête.

Cet accident est survenu au terme du long week-end de Thanskgiving aux Etats-Unis, pendant lequel des millions d'Américains voyagent pour célébrer cette fête en famille.

Metro-North train derails in NYC



Quelques déraillements au Canada en 2013

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.