NOUVELLES

Le détaillant Amazon.com envisage de livrer ses colis au moyen de drones

02/12/2013 01:43 EST | Actualisé 01/02/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Le détaillant en ligne Amazon.com espère être en mesure de livrer des colis à ses clients en 30 minutes ou moins — par drone.

Amazon.com a indiqué se consacrer à un projet de livraison par aéronef sans pilote, dans ses laboratoires de recherche et développement. L'entreprise a cependant reconnu que la mise au point de la technologie et la mise en place de la réglementation nécessaire par la Federal Aviation Administration, l'agence chargée des contrôles et réglementations concernant l'aviation civile aux États-Unis, prendraient des années.

Le projet a pour la première fois été évoqué publiquement lors de l'émission «60 Minutes» du réseau CBS, dimanche, quelques heures avant que des millions de consommateurs aient pris place devant leurs ordinateurs dans l'espoir de profiter d'aubaines à l'occasion du «Cyber Monday».

Bien que les hélicoptères à hélices multiples puissent ressembler à quelque chose sorti tout droit d'un film de science-fiction, rien n'empêche de croire qu'ils pourraient être utilisés à des fins de livraison, a affirmé lors d'un entretien le chef de la direction d'Amazon.com, Jeff Bezos.

Les drones peuvent transporter des colis pesant jusqu'à 2,3 kilos, soit le poids d'environ 86 pour cent de tous les articles livrés par Amazon.com, a aussi dit M. Bezos. Les drones actuellement mis à l'essai par l'entreprise ont une portée de quelque 16 kilomètres, distance couvrant une portion significative de la population des zones urbaines, a-t-il ajouté.

Même s'il demeure difficile de dire combien de temps il faudra pour faire décoller le projet, M. Bezos a affirmé que cela pourrait arriver dans quatre ou cinq ans.

Au contraire des drones utilisés par les militaires, les appareils dont a parlé M. Bezos n'ont pas besoin d'être contrôlés par des êtres humains installés à distance. Les drones d'Amazon.com se rendraient à destination grâce à la technologie GPS, évitant les édifices, lignes électriques et autres obstacles en cours de route.

Les drones de livraison soulèvent une série de questions, allant de la sécurité aérienne à la sécurité intérieure en passant par le respect de la vie privée. Il existe également des obstacles technologiques et juridiques — similaires à ceux que doit franchir la voiture intelligente expérimentale de Google. Comment concevoir un engin capable de rouler ou voler en toute sécurité sans heurter quoi que ce soit? Et en cas d'accident, qui est juridiquement responsable?

Par ailleurs, il y a les questions de sécurité. La livraison de colis par drone pourrait être impossible dans une ville comme Washington, qui compte de nombreuses zones d'exclusion aérienne.

L'une des utilisations les plus prometteuses des drones civils a jusqu'à présent été dans le secteur agricole. Des aéronefs sans pilote peuvent survoler des champs de grande taille à la recherche d'insectes, de rongeurs et d'autres animaux nuisibles aux récoltes. Grâce aux systèmes de localisation GPS, ils sont également en mesure d'asperger les champs de pesticides.

Les plus grands perdants du projet d'Amazon.com pourraient être les services de livraison de colis tels que les services postaux, FedEx et UPS.

PLUS:pc