NOUVELLES

La Ville de Québec déposera son budget le 16 décembre

02/12/2013 09:44 EST | Actualisé 01/02/2014 05:12 EST

Les contribuables de Québec connaîtront le 16 décembre prochain la hausse de leur prochain compte de taxes, alors que le maire déposera le budget de la Ville.

Comme par les années passées, Régis Labeaume promet une augmentation des impôts fonciers basée sur les prévisions d'inflation. Or, l'opposition croit que les citoyens ont été surtaxés en 2013 et le maire devrait par conséquent limiter la prochaine hausse pour contrebalancer.

Les contribuables ont subi une augmentation moyenne de 1,9 % de leurs impôts fonciers en 2013 alors que les derniers résultats démontrent une inflation de 0,9 %. Un écart important, juge le chef de l'opposition Paul Shoiry.

« Il y a une marge importante. On ne parle pas d'un dixième ou deux dixièmes. Je pense qu'il faudrait en tenir compte et peut-être être en bas du 1 % pour 2014 pour compenser pour la hausse injustifiée pour 2013 », suggère-t-il.

Le maire de Québec estime que la moyenne des six dernières années montre que les calculs de la Ville sont plutôt bons. « On est en bas du 1 % de différence », indique Régis Labeaume.

Et si les contribuables perdent une année, l'autre, ça peut être la Ville, dit le maire. « Si c'est 2 % de plus d'augmentation l'année prochaine , on sera perdant . »

Les prévisions du taux d'inflation pour 2014 oscillent entre 1 % et 1,7 % .

Par ailleurs, Paul Shoiry s'inquiète d'une diminution probable des revenus de la Ville l'an prochain en raison de la baisse des mises en chantiers. « De 2012 à 2013, elles sont passées de 6600 à 4400. Et les dernières prévisions de la Chambre immobilière de Québec, c'est qu'elles vont continuer de diminuer. Il faut donc être très prudent », avertit Paul Shoiry.

PLUS:rc