NOUVELLES

Sida : la dure réalité de la Chine

01/12/2013 05:17 EST | Actualisé 31/01/2014 05:12 EST

Si d'immenses progrès ont été effectués au cours des dernières années en matière de lutte contre le VIH, plusieurs pays peinent toujours à offrir les soins nécessaires pour permettre à leurs citoyens atteints de rester en bonne santé. C'est le cas de la Chine, où le virus est souvent synonyme de discrimination.

La situation est particulièrement dramatique dans la province du Sichuan. Dans certains villages, les autorités estiment que jusqu'à une personne sur 10 est porteuse du virus.

Souvent, les personnes atteintes perdent leur emploi ou leur logement.

La population la plus touchée est la minorité Yi, qui est très pauvre.

Si cette région est si touchée, c'est qu'elle est située à proximité du « triangle d'or », une région montagneuse d'Asie qui est aussi la porte d'entrée pour plusieurs drogues en Chine.

Le président chinois a promis d'intensifier la lutte contre le sida et plusieurs organismes sans but lucratif sont déjà présents sur le terrain pour tenter de contrer ses ravages. Leur défi est d'éduquer et de s'assurer que les médicaments soient pris adéquatement.

Mais leur tâche n'est pas simple, alors que bien des gens en zone rurale, sans éducation, ne savent toujours pas ce qu'est le sida. Beaucoup ignorent aussi que le sida peut se transmettre par le sang ou lors de relations sexuelles.

D'après un reportage d'Yvan Côté

PLUS:rc