NOUVELLES

Prise d'otage à Edmonton: le détenu agresseur se rend aux autorités

01/12/2013 07:21 EST | Actualisé 31/01/2014 05:12 EST

EDMONTON - Une prise d'otage dans un centre de détention provisoire d'Edmonton a pris fin dimanche sans que personne ne soit blessé.

Dan Laville, porte-parole du solliciteur général de l'Alberta, a fait savoir qu'un détenu en ayant pris un autre en otage au Redmand Centre, dimanche, s'était finalement rendu.

Selon M. Laville, l'otage n'a pas été blessé, pas plus que l'agresseur ou les membres du personnel.

Aux dires des autorités policières, l'événement est survenu peu après midi, dimanche. Le détenu en détenait un autre dans une cellule et des négociateurs avaient été appelés sur les lieux.

M. Laville a fait savoir qu'une arme aurait été utilisée mais le porte-parole n'a pas voulu donner plus de détails, en raison de l'enquête policière en cours.

Le personnel aurait agi lorsque les gardiens ont constaté qu'un détenu se comportait étrangement.

«Il est apparu qu'un détenu menaçait d'attaquer son compagnon de cellule. Au bout du compte, grâce aux efforts du personnel pour abaisser les tensions, et avec l'aide de la police d'Edmonton, l'agresseur s'est rendu», a dit M. Laville.

Plus tôt cette année, des gardiens de prison de plusieurs régions de l'Alberta ont quitté leur poste dans le cadre d'un conflit de travail qui a pris naissance à la suite de craintes liées à la sécurité dans le nouveau centre de détention provisoire d'Edmonton.

Le gouvernement a forcé leur retour au travail à l'aide d'une ordonnance de cour, qui incluait de sévères amendes imposées au syndicat.

La province a également congédié un certain nombre d'employés.

PLUS:pc