NOUVELLES

Les Vikings survivent à une prolongation rocambolesque, battent les Bears 23-20

01/12/2013 05:48 EST | Actualisé 31/01/2014 05:12 EST

MINNEAPOLIS - Avec un peu de chance et une belle contribution d'Adrian Peterson, les Vikings du Minnesota ont évité d'enregistrer un deuxième match nul de suite et ont porté un dur coup aux Bears de Chicago dans la course au titre de la section Nord de la Nationale.

Peterson a récolté 211 verges de gains, Blair Walsh a réussi un placement de 34 verges à son deuxième essai en prolongation et les Vikings ont vaincu les Bears 23-20, dimanche.

Matt Cassel a récolté 243 verges de gains et un touché en plus d'être victime d'une interception en relève à Christian Ponder, qui s'est blessé. Les Vikings (3-8-1) avaient fait match nul contre les Packers de Green Bay la semaine dernière.

Alshon Jeffery a capté 12 passes pour 249 verges de gains et deux touchés pour les Bears (6-6), qui menaient par 10 points à mi-chemin au quatrième quart. Ils ont également obtenu une chance de l'emporter en supplémentaire, mais Robbie Gould a été imprécis sur 47 verges, ce qui a mis la table pour la riposte finale des Vikings.

L'épouse de Gould avait donné naissance au premier enfant du couple très tôt dimanche et il avait pris un vol à partir de Chicago un peu plus tard afin d'arriver à temps pour le match. Il a dit que ça ne lui donnait pas une excuse pour son botté raté.

«C'était un des plus beaux jours de ma vie et je suis heureux pour ma femme et mon petit garçon, a dit Gould. Je suis désolé de ne pas avoir été là pour mes coéquipiers comme ce fut le cas pour ma femme ce matin.»

Matt Forte a récolté 120 verges de gains au sol et Josh McCown a été 23-en-36 pour 355 verges de gains, deux touchés et aucune interception pour les Bears. Julius Peppers a réussi deux sacs et demi, mais la défensive des Bears n'a pas été en mesure de protéger une avance de 20-10 au quatrième quart.

Greg Jennings a capté sept passes pour 78 verges de gains et un touché pour les Vikings et il était déjà en route vers son vestiaire tôt en prolongation quand le botté de Walsh sur 39 verges est passé entre les poteaux et que l'on croyait que la victoire appartenait aux Vikings.

Cependant, Rhett Ellison a été puni pour avoir saisi le protecteur facial d'un joueur des Bears en tentant de le bloquer. L'offensive des Vikings est revenue sur le terrain afin de tenter de regagner un peu de terrain sur un troisième essai, mais Peterson a été rabattu pour une perte de trois verges. Walsh s'est essayé sur 57 verges, mais il a raté sur la gauche et les Bears ont repris le ballon presque au centre du terrain.

Toutefois, Gould a raté sur 47 verges et les Vikings ont obtenu une autre chance de l'emporter.

«Nous étions certainement à distance de frappe et je ne voulais pas risquer une punition, une erreur, un échappé ou quelque chose de ce genre, a dit l'entraîneur des Bears Marc Trestman a expliquant sa décision de tenter le placement sur un deuxième essai. C'était une situation unique.»

Alors que les Vikings s'approchaient d'une deuxième nulle de suite, Cassel a rejoint Jennings sur 17 verges et l'offensive s'est approchée suffisamment des poteaux pour offrir une deuxième chance à Walsh.

Cette fois, il a été précis et il a ainsi couronné une remontée spectaculaire.

«Vous êtes au septième ciel parce que vous pensez que vous avez la victoire, puis vous êtes assis à attendre l'annonce de la punition et vous redescendez sur terre, a raconté Peterson. Finalement, nous avons été capables de lui offrir une autre occasion et il en a profité.»

PLUS:pc