NOUVELLES

Les Falcons sont opportunistes et l'emportent 34-31 face aux Bills à Toronto

01/12/2013 08:21 EST | Actualisé 31/01/2014 05:12 EST

TORONTO - Matt Bryant a réussi un placement de 36 verges à trois minutes de la prolongation pour mener les Falcons d'Atlanta à une victoire de 34-31 face aux Bills de Buffalo dans un match présenté au Rogers Centre de Toronto, dimanche.

Le demi de sûreté des Falcons, William Moore, a mis la table pour le jeu décisif en provoquant un échappé sur le deuxième jeu des Bills. Il a donné un coup sur le ballon que portait l'ailier rapproché Scott Chandler.

Le demi de coin Robert McClain a également provoqué un échappé sur la dernière possession des Bills en temps réglementaire à la ligne de 30 des Falcons avec 20 secondes à faire au dernier quart.

Steven Jackson a inscrit deux touchés, dont un sur une couse de une verge avec 1:28 à jouer, pour les Falcons (3-9) qui ont mis fin à une séquence de cinq revers en gagnant pour la première fois en six rencontres à l'étranger cette saison.

Fred Jackson a marqué deux majeurs pour les Bills (4-8).

Même si les Beach Boys se chargeaient du spectacle de la mi-temps, le match n'a attiré que 38 969 spectateurs, dont le maire de Toronto Rob Ford, qui portait le chandail no 22 de Fred Jackson. Le mois dernier, 35 418 personnes ont assisté à la finale de l'association de l'Est de la Ligue canadienne de football entre les Argonauts et les Tiger-Cats de Hamilton au Rogers Centre.

Comme ce fut le cas depuis le début de cette initiative, la foule était composée d'un mélange de partisans de la NFL. Les spectateurs portaient différents chandails, mais ils ont soutenu les Bills en grande partie, surtout lorsque les Falcons en étaient à leur troisième essai.

«La foule était bonne. Elle était de notre côté, a déclaré l'entraîneur des Bills, Doug Marrone. Ils nous donnaient de l'énergie quand nous en avions besoin. Ils ont essayé de nous aider à gagner. Je crois que les partisans de Toronto ont fait du bon travail.»

Même avec le toit fermé en raison des conditions météorologiques pluvieuses, les spectateurs n'ont pas été aussi bruyants que ceux qui assistent habituellement aux matchs des Bills à Orchard Park, à New York. Le fait de jouer à l'intérieur a aussi privé les Bills de leur avantage habituel à domicile, soit le froid et le vent.

PLUS:pc