NOUVELLES

Aksel Lund Svindal gagne le super-G de Lake Louise; Érik Guay termine 18e

01/12/2013 03:47 EST | Actualisé 31/01/2014 05:12 EST

LAKE LOUISE, Alta. - Manuel Osborne-Paradis et Jan Hudec ne voulaient pas quitter Lake Louise sans avoir assuré leur présence sur l'équipe olympique canadienne en prévision des Jeux olympiques de Sotchi, qui auront lieu au mois de février.

Les deux hommes ont connu de bonnes performances en super-G, dimanche, après avoir éprouvé des difficultés lors de la descente de samedi à la Coupe du monde de Lake Louise.

Hudec, de Calgary, a terminé en 10e position après avoir affiché un chrono de 1:29,47 tandis que Osborne-Paradis, de North Vancouver, a suivi au 12e échelon (1:29,51), ce qui a été suffisant pour confirmer leur présence à Sotchi.

«Nous étions tous les deux frustrés, donc nous sommes contents que ce soit derrière nous, a dit Hudec. Ça nous enlève un poids sur les épaules. Plus c'est long avant de confirmer sa place, plus il y a de pression.»

Érik Guay, de Mont-Tremblant, a pris le huitième rang lors de la descente de samedi pour se qualifier pour ses troisièmes jeux d'hiver. Il a enregistré le 18e meilleur temps (1:30,14) lors du super-G, dimanche.

Le Norvégien Aksel Lund Svindal a quant à lui savouré sa troisième victoire consécutive en super-G. Svindal, qui a complété l'épreuve avec un chrono de 1 minute et 28,53 secondes, avait aussi triomphé en super-G à Lake Louise en 2011 et 2012.

«Les épreuves à Lake Louise ont été payantes pour moi, a déclaré Svindal. J'ai remporté ma première Coupe du monde ici en 2005 et c'est l'endroit où je compte le plus de victoires. Le super-G me convient très bien.

«La neige en Amérique du Nord, surtout ici, et celle en Scandinavie est plus semblable que celle que l'on retrouve en Europe centrale. Je crois que ça y est pour quelque chose. Les Norvégiens font souvent bien en Amérique du Nord.»

L'Autrichien Matthias Mayer a obtenu la médaille d'argent en vertu d'un temps de 1:28,77, et son coéquipier Georg Streitberger a complété le podium en 1:28,91.

Les autres représentants de l'unifolié, Morgan Pridy, Benjamin Thomsen, Conrad Pridy, Jeffrey Frisch et Dustin Cook ont respectivement pris les 39e, 43e, 48e, 49e et 53e rangs.

La formation canadienne n'a donc pas récolté de médaille lors de cette Coupe du monde présentée à domicile. Osborne-Paradis est le dernier Canadien à être monté sur le podium à Lake Louise lorsqu'il a remporté le super-G en 2009.

PLUS:pc