NOUVELLES

Ukraine et Europe: nouvelle manifestation devant un monastère à Kiev

30/11/2013 02:06 EST | Actualisé 30/01/2014 05:12 EST

KIEV, Ukraine - Environ 10 000 manifestants fâchés que le gouvernement ukrainien ait refusé de signer une entente avec l'Union européenne se sont rassemblés, samedi, devant un célèbre lieu de culte de Kiev.

Les protestataires réunis devant le monastère Saint-Michel-au-Dôme-d'Or criaient «honte» et «démission».

Les leaders de l'opposition ont pour leur part donné une conférence de presse durant laquelle ils ont demandé aux Ukrainiens de se mobiliser massivement.

Vitaly Klitschko, un ancien champion de boxe mondial et le chef du parti Udar, a affirmé que chacun devait faire son choix entre un pays totalitaire et contrôlé par la police où les enfants risquent de se faire battre et un pays européen.

Ce discours résumait à lui seul les principales préoccupations des contestataires: le refus du président Viktor Yanukovych d'apposer sa signature sur un accord d'association avec l'Union européenne et la violente répression par les forces de sécurité des manifestations dénonçant cette situation.

L'entente aurait établi une zone de libre-échange et renforcé la coopération politique entre l'Ukraine et l'Union européenne, sans que le pays ne devienne toutefois un membre à part entière de l'organisation.

L'opposition demande la destitution de M. Yanukovych et la fin de son gouvernement.

Une autre figure connue du mouvement de contestation, le député Arseniy Yatsenyuk, a par ailleurs annoncé, samedi, que les leaders de l'opposition tentaient d'organiser une grève générale nationale.

Plus tôt samedi, des policiers de l'escouade anti-émeute avaient lancé une intervention contre plusieurs centaines de manifestants sur la place de l'Indépendance, à Kiev, en frappant certains avec des matraques et arrêtant 35 personnes. Quelques protestataires se sont rendus au monastère, situé 500 mètres plus loin, et se sont réfugiés dans sa cathédrale.

Environ 10 000 protestataires avaient pris part à la manifestation organisée sur la place vendredi pour protester contre la décision de Viktor Yanukovych de tourner le dos à l'accord, qui était très attendu par les Ukrainiens souhaitant que le pays quitte l'orbite de la Russie et s'allie à l'Occident.

Selon des sondages récents, environ 45 pour cent de la population ukrainienne est en faveur d'un rapprochement avec l'Union européenne alors que moins d'un tiers veut que le pays approfondisse ses liens avec Moscou.

PLUS:pc