NOUVELLES

L'Italien Paris triomphe sur la piste de Lake Louise, où Guay finit huitième

30/11/2013 04:17 EST | Actualisé 30/01/2014 05:12 EST

LAKE LOUISE, Alta. - Érik Guay a franchi une étape importante en vue des Jeux olympiques de Sotchi, samedi.

L'homme qui est passé le plus près de mettre fin à la disette canadienne aux Jeux olympiques en ski alpin a obtenu son billet pour Sotchi.

Le skieur originaire de Mont-Tremblant et âgé de 32 ans a terminé huitième lors de la première épreuve de descente de la saison, samedi à Lake Louise. Ce résultat lui a permis de se qualifier pour ses troisièmes Jeux d'hiver en carrière.

«C'est bien de pouvoir déjà mettre ça de côté», a déclaré Guay.

L'Italien Dominik Paris a remporté la course de samedi. L'Autrichien Klaus Kroell et le Français Adrien Theaux ont complété le podium. Guay a terminé à 1,08 seconde de Paris, qui a signé une troisième victoire en carrière sur le circuit de la Coupe du monde et une première à Lake Louise.

«J'ai été très agressif au sommet et la section du milieu était plutôt raboteuse, c'était donc difficile de bien skier, a expliqué Paris. J'ai tenté d'être rapide et de prendre une bonne ligne de course. J'ai finalement très bien fait.»

Les hommes disputeront un super-G dimanche, avant de prendre la direction de Beaver Creak, au Colorado, pour le deuxième arrêt du circuit cette saison.

La dernière médaille canadienne en ski alpin masculin aux Jeux olympiques a été remportée par Ed Podivinsky. Ce dernier avait décroché le bronze en descente à Lillehammer, en 1994.

Guay a terminé cinquième en descente et en super-G aux Jeux de Vancouver en 2010 et quatrième au super-G à Turin en 2006. Il était passé à 0,03 seconde d'un podium au super-G en 2010.

Le champion du monde en descente en 2011 a récolté des médailles avec constance au cours de sa carrière. Guay totalise 19 médailles sur le circuit de la Coupe du monde et il a besoin d'une médaille de plus pour égaler le record canadien appartenant à Steve Podborski.

Guay avait besoin de deux top-12 ou un top-5 afin de se qualifier pour les Jeux de Sotchi, ce qui n'était pas une tâche particulièrement difficile à accomplir pour lui. Il était un des quatre skieurs canadiens à avoir déjà accompli la moitié de l'objectif avant d'arriver à Lake Louise. Ils avaient tous déjà un top-12 obtenu en 2012-13 à leur palmarès, ce qui peut aussi compter dans l'addition.

Cependant, Guay n'a pas pu suivre sa préparation habituelle en vue des épreuves de Lake Louise. Il a été opéré à un genou en juillet et il avait recommencé à s'entraîner sur la neige seulement en novembre. Il a été le plus rapide lors de la première descente d'entraînement à Lake Louise, mais a chuté au 26e rang lors de la dernière séance d'entraînement.

«Je pense que c'est un résultat respectable pour commencer la saison, a noté Guay. Il y a un mois, je ne savais même pas si j'allais pouvoir skier ici.

«Le fait de gagner une descente d'entraînement augmente un peu tes objectifs, mais quand on considère tout ce qui m'est arrivé, je suis satisfait de ma journée.»

Jan Hudec, de Calgary, a terminé 22e, six rangs plus haut que Manuel Osborne-Paradis, d'Invermere, en Colombie-Britannique.

Conrad Pridy (32e), Jeffrey Frisch (35e), Ben Thomsen (43e) et Morgan Pridy (44e) représentaient aussi le Canada.

PLUS:pc