NOUVELLES

Le Montréalais Jo Jo Dan l'emporte par décision partagée contre Kevin Bizier

30/11/2013 11:35 EST | Actualisé 30/01/2014 05:12 EST

QUÉBEC - Le Montréalais Jo Jo Dan a remporté une victoire par décision partagée contre Kevin Bizier, samedi au Colisée Pepsi de Québec, au terme d'un combat furieux et haletant en préliminaire de la finale Stevenson-Bellew.

Deux juges ont remis des cartes de 116-111 et 114-113 en faveur de Dan (32-2-0, 17 K.-O.) alors que l'autre officiel a favorisé Bizier (21-1-0, 14 K.-O.) avec une carte de 117-110.

La décision a été accueillie par les huées d'une foule acquise à Bizier, un gloire locale de Saint-Émile en banlieue de Québec.

Le combat a été endiablé. Les deux boxeurs ont démontré de grandes capacités physiques, échangeant souvent coup pour coup. Dan faisait face à un adversaire plus fort que lui mais compensait le désavantage avec sa vitesse supérieure.

Au 9e engagement de l'affrontement de 12 rounds, une droite de Bizier a fait plier les genoux à Dan et plusieurs ont cru que le combat tirait à sa fin. Dan a cependant résisté et est revenu en force, malgré une déduction d'un point à la 10e reprise pour accrochage.

Avec cette victoire, Dan accède au deuxième rang du classement de l'IBF chez les mi-moyens.

Dans les autres combats, le poids moyen David Lemieux, de Laval, a envoyé sept fois au plancher le Colombien Jose Miguel Torres (27-6-0, 24 K.-O.) avant d'obtenir une victoire par mise hors de combat technique.

Après un début tranquille, Lemieux (31-2-0, 29 K.-O.) a ouvert la machine au deuxième engagement, multipliant les coups de puissance. Un uppercut et un crochet de gauche a fait fléchir Torres deux fois à la deuxième reprise mais le coriace vétéran de 34 ans s'est relevé et a semblé recouvrer de sa vigueur au troisième. Les choses se sont gâtées pour lui par la suite avec le puissant jab et les charges au corps du Québécois. Le coin de Torres a jugé qu'il valait mieux abandonner la partie à 1:48 du septième round.

Le mi-moyen Mikael Zewski, de Trois-Rivières, a fait une démonstration de sa vitesse et de sa versatilité avec une victoire par K.-O. technique contre Ryan Lee «Dangerous» Davis (24-12-3, 9 K.-O.), un type de East St. Louis, en Illinois, qui portait de longs bas roses et noirs.

Une chute au plancher et un genou au sol à deux reprises sous l'effet de rapides combinaisons de Zewski à la tête a mis fin à la soirée de travail de Davis à 2:01 du troisième engagement. Zewski, 24 ans, a ajouté un 17e K.-O. à sa fiche qui compte maintenant 22 victoires en autant de combats.

Chez les lourds, Eric Martel Bahoeli, de Québec, a fait hurler la foule acquise de plaisir en donnant une leçon de boxe au lavallois Didier «Big Body Crusher» Bence.

Champion du Conseil canadien de la boxe, Martel Bahoeli (10-3-0, 7 K.-O.) a martelé Bence (9-1-0 3 K.-O.) sans pitié, l'envoyant au tapis pour le compte à 2:44 du deuxième round. Six fois champion canadien amateur, Bence ne s'est jamais remis du gros crochet de gauche que lui a asséné Martel au début de la deuxième reprise du combat prévu pour huit.

Le médaillé d'or des championnats du monde d'Italie en 2009, Artur Beterbiev, de Montréal, n'a fait qu'une bouchée du vétéran américain William Ray Bailey (12-18-0, 4 K.-O.), l'expédiant au tapis avec une droite sèche au visage à 2:49 du premier engagement. Berterbiev, un mi-lourd, est demeuré invaincu en trois combats professionnels avec autant de K.-O.

Pour sa part, le poids moyen Sébastien Bouchard (8-0-0 2 K.-O.), de Baie-Saint-Paul, y est allé de quelques bonnes combinaisons au corps et est demeuré invaincu à l'issue de son duel de six rondes contre Mohammed Sidi Slimani (4-2-0, 3 K.-O.), de Liège en Belgique.

Les trois juges ont accordé une victoire unanime au Québécois (60-54).

PLUS:pc