NOUVELLES

L'ancien patron du New York Observer, Peter Kaplan, meurt à 59 ans

30/11/2013 06:39 EST | Actualisé 30/01/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Peter Kaplan, l'ancien rédacteur en chef du New York Observer qui a embauché la chroniqueuse alors inconnue Candace Bushnell pour écrire la série «Sex and the City», est décédé vendredi. Il était âgé de 59 ans.

M. Kaplan a succombé à un cancer à New York, a annoncé son épouse, Lisa Chase.

Il a dirigé l'Observer de 1994 à 2009. L'hebdomadaire couleur saumon a un lectorat d'environ 50 000, et est lu par les décideurs et les influenceurs qu'il couvre.

M. Kaplan a réussi à définir le ton irrévérencieux de la publication, en plus d'embaucher des journalistes qui sont devenus des voix influentes de leur époque.

La chronique de Mme Bushnell à propos de l'amour et du milieu de la drague a inspiré la télésérie à succès «Sex and the City» mettant en vedette Sarah Jessica Parker, sur les ondes de HBO.

En 2011, M. Kaplan écrivait dans le New York Magazine que «plus il y avait de désabonnements en raison de cette chronique, plus nous savions que nous avions touché le gros lot».

Parmi les autres journalistes ayant écrit pour M. Kaplan à l'Observer, on retrouve Joe Conason, qui est maintenant à la tête du site Internet à saveur politique The National Memo, et Nikki Finke, qui a fondé Deadline.com.

Après avoir quitté l'Observer, M. Kaplan a été embauché comme directeur à la création chez Condé Nast Traveler. En 2010, il est devenu directeur éditorial du Fairchild Fashion Group, maintenant Fairchild Fashion Media, une division des Publications Condé Nast.

Le rôle de l'ex-rédacteur en chef en tant qu'influenceur du milieu culturel a cependant été le mieux présenté par la création de plusieurs faux comptes Twitter en son honneur, y compris Wise Kaplan, Cranky Kaplan et Real Kaplan. Le profil de Wise Kaplan l'identifie entre autres comme un «oracle new-yorkais».

En plus de sa femme, M. Kaplan laisse dans le deuil son fils, trois enfants issus d'un premier mariage, ainsi que deux frères.

PLUS:pc