NOUVELLES

Honduras : la candidate battue parle de fraude électorale et exige un recomptage

30/11/2013 12:01 EST | Actualisé 29/01/2014 05:12 EST

TEGUCIGALPA, Honduras - La candidate de l'opposition Xiomara Castro refuse d'accepter le résultat de l'élection présidentielle du Honduras en raison de présumées fraudes électorales, et demande à ses partisans de dénoncer la victoire du candidat du parti au pouvoir.

En conférence de presse, Mme Castro, dont le mari, Manuel Zelaya, a été déchu lors d'un coup d'État en 2009, a déclaré qu'elle demanderait un recomptage vote par vote du scrutin tenu dimanche, qu'elle a décrit comme étant une «monstruosité dégoûtante» qui la prive de la présidence.

Le tribunal électoral du Honduras a déclaré le conservateur Juan Orlando Hernandez vainqueur de l'élection présidentielle. Selon le tribunal, M. Hernandez a amassé 36,5 pour cent des votes comparativement à 28,8 pour cent pour Mme Castro, après le décompte de 93 pour cent des votes enregistrés.

Six candidats se sont partagé le reste des votes.

PLUS:pc