NOUVELLES

Dolphins-Jets: un match pour rester dans la course aux éliminatoires

30/11/2013 03:32 EST | Actualisé 30/01/2014 05:12 EST

EAST RUTHERFORD, États-Unis - L'affrontement Dolphins-Jets de dimanche ressemble beaucoup à un match éliminatoire, même s'il y en a encore beaucoup de football à jouer.

«Nous savons ce qu'il en est, a dit le centre Mike Pouncey, des Dolphins. Nous savons que nous ne pouvons plus nous permettre de perdre.»

Les Dolphins et les Jets, qui ont tous deux des fiches de 5-6, sont parmi les six clubs qui veulent mériter la dernière place disponible en éliminatoires, dans l'Américaine.

Ce qui leur complique la tâche, c'est qu'ils ont tous deux déjà perdu contre les Ravens, qui ont un dossier de 6-6.

«Nous sommes un peu dans le trouble, mais c'est par notre propre faute», a résumé le secondeur Calvin Pace, des Jets.

Les Jets ont gagné quatre fois sur cinq à domicile mais depuis six matches, le quart recrue Geno Smith n'a obtenu qu'une seule passe de touché, tout en commettant pas moins de 10 interceptions. On s'attend à de meilleurs chiffres du meneur de l'attaque, encore plus quand l'équipe en question bataille pour une place en éliminatoires.

«Nous sommes tous conscients de l'importance du match, a dit l'entraîneur des Jets, Rex Ryan. Ça se sent, ça se voit.»

Smith n'a complété que 25 passes depuis trois matches, mais il faut dire que les schémas offensifs du coordonnateur Marty Mornhinweg sont devenus prudents. Santonio Holmes et Jeremy Kerley ont été blessés, privant Smith de bons ailiers, mais il reste que le jeune quart a souvent pris de mauvaises décisions. Et les longues passes se font rares: Smith en a réussi 17 de 20 verges ou plus en septembre et 10 du même genre en octobre, mais seulement cinq en trois matches en novembre.

«Vous ne voulez pas être l'équipe qui va lui permettre de reprendre confiance», a dit le secondeur Dannell Ellerbe, des Dolphins.

PLUS:pc