NOUVELLES

Coupe du monde de ski de fond: Alex Harvey termine en 30e place en Finlande

30/11/2013 11:19 EST | Actualisé 30/01/2014 05:12 EST

KUUSAMO, Finlande - Alex Harvey s'est montré satisfait de sa 30e place au 10 km style classique à la Coupe du monde de ski de fond de Kuusamo, samedi.

«De revenir parmi les 30 premiers, je suis satisfait. Ce n'est rien d'exceptionnel, mais c'est satisfaisant, a dit le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges, 37e au sprint, vendredi. Il a neigé beaucoup le matin, et les gars qui sont partis au début ont eu un pas pire désavantage. Entre mes premier et deuxième tours, j'ai vu une assez bonne différence au niveau de la glisse.

«Considérant tout ça, je suis quand même satisfait de mon résultat, a expliqué celui qui est parti 59e. C'est tellement serré. Si j'avais été cinq secondes plus vite, je terminais 20e.»

Le Tchèque Lukas Bauer l'a emporté en 24:43,60, goûtant à sa première victoire en Coupe du monde depuis son ascension triomphale à la dernière étape du Tour de ski en janvier 2011.

Le Norvégien Eldar Roenning est monté sur la deuxième marche du podium, à 2,4 secondes du vainqueur, tandis que le Russe Dmitriy Japarov a fini troisième grâce à un chrono de 24:49,30.

Bauer (108e), Roenning (83e) et Japarov (97e) se sont tous élancés dans le parcours tardivement.

Harvey (25:33,50) a accusé 49,9 secondes de retard sur le gagnant. Le meilleur Canadien a été Ivan Babikov, avec une 21e place. Devon Kershaw, 65e, Jesse Cockney, 92e et Len Valjas, 110e, représentaient aussi l'unifolié.

«Ça reste les premières compétitions de la saison. Nous utilisons ce week-end-ci plus comme un entraînement qu'autre chose, a souligné Harvey, qui s'est fixé comme objectif de simplement bien skier et retrouver ses sensations. Les commentaires que j'ai eus des entraîneurs sont positifs à ce niveau. J'ai été capable de bien gérer mes efforts... de finir la course en force. J'ai été capable de mettre peut-être cinq secondes dans le dernier kilomètre comparativement aux gars autour de moi.»

Le Québécois affirme qu'il lui manque un petit peu de vitesse, mais il ne s'en fait pas outre mesure.

«Ceux qui ont 100 % de leur vitesse à la fin novembre ont peut-être plus à s'inquiéter, parce que tu ne peux plus t'améliorer à ce moment-là. Dans mon cas, je pense qu'il y a encore beaucoup d'amélioration possible.»

Lors du 5 km classique des dames, la Polonaise Justyna Kowalczyk a triomphé en 13:33,70, devançant les Norvégiennes Marit Bjoergen (13:36,70) et Therese Johaug (13:48,30). Seule Canadienne en lice, Dasha Gaïazova, qui réside aussi à Saint-Ferréol-les-Neiges, a terminé en 90e position.

Dimanche, une poursuite de 15 km style libre sera au menu de Harvey, qui est passé de la 37e à la 27e place au classement général de Kuusamo.

«La course (de samedi) m'a quand même permis de gagner 10 rangs. Ça serait bien si je pouvais encore faire ça dimanche», a conclu Harvey.

PLUS:pc