NOUVELLES

Zone euro : première baisse du chômage en près de trois ans

29/11/2013 06:42 EST | Actualisé 29/01/2014 05:12 EST

Le taux de chômage a reculé en octobre pour la première fois depuis février 2011 dans la zone euro, où les prix à la consommation ont par ailleurs augmenté plus que prévu en novembre, deux statistiques publiées vendredi par Eurostat qui suggèrent que la reprise économique prend de l'élan.

Même si les données du produit intérieur brut (PIB) du troisième trimestre publiées vers la mi-novembre ont suggéré que cette reprise avait connu un coup d'arrêt, les données du jour n'en constituent pas moins une bonne nouvelle pour une région éprouvée par une interminable crise de la dette.

Survenue dans la foulée de la crise financière de 2007-2009, la crise de la dette a contraint la Grèce, l'Irlande, le Portugal, l'Espagne (pour son seul secteur bancaire) et Chypre à solliciter une aide internationale au cours des trois dernières années.

Le taux de chômage s'est établi à 12,1% de la population active en octobre, alors que les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé un taux inchangé par rapport à septembre, à 12,2%.

Au total, 19 millions de personnes se retrouvent sans travail dans la zone euro, caractérisée par de très grandes disparités, avec un taux de chômage limité à 5 % en Autriche, mais qui culmine à 27 % en Grèce et en Espagne.

De son côté, l'inflation a remonté à 0,9 % en novembre contre + 0,7% le mois dernier, une donnée qui devrait calmer les inquiétudes de ceux qui pensaient que la zone euro prenait le chemin d'une déflation.

Les économistes avaient anticipé une hausse de 0,8 % des prix à la consommation.

Le point bas de prix à la consommation touché le mois dernier avait été un des facteurs qui avaient conduit la Banque centrale européenne (BCE) à baisser son taux directeur.

Le poste énergétique a baissé en novembre, mais la hausse des prix alimentaires explique largement la remontée de l'inflation.

Reuters

PLUS:rc