NOUVELLES

Quelques milliers d'Haïtiens protestent contre l'ingérence politique

29/11/2013 04:11 EST | Actualisé 29/01/2014 05:12 EST

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Plusieurs milliers d'Haïtiens ont pris part à des manifestations, vendredi à Port-au-Prince.

Un des groupes comptait quelques milliers de manifestants, mais ils n'étaient plus que 1000 à l'approche de l'ambassade américaine.

Les marcheurs dénonçaient ce qu'ils perçoivent comme de l'ingérence politique.

La police antiémeute a érigé un périmètre de sécurité à l'aide de barricades et se déplaçait dans un véhicule blindé muni d'un canon à eau. Des manifestants ont réagi en empruntant des rues secondaires pour se rendre jusqu'à l'ambassade, où les attendaient des policiers équipés de gaz lacrymogènes. Les manifestants ont mis le feu à des pneus et ont brisé des fenêtres de maisons et de véhicules en lançant des pierres.

Vendredi matin, un deuxième groupe d'environ 600 personnes, mené par la chef de l'opposition Maryse Narcisse, a laissé une fleur dans une cour d'école pour souligner le 26e anniversaire d'un massacre qui avait eu lieu un jour d'élections.

Certains des manifestants portaient des bannières appuyant l'ancien président Jean-Bertrand Aristide et son parti Famille Lavalas, que dirige maintenant Mme Narcisse.

Haïti a été le théâtre de nombreuses manifestations dans les derniers mois.

Les manifestants s'opposent à la hausse du coût de la vie, au gaspillage et à la corruption du gouvernement ainsi qu'au retard des élections législatives et locales.

Le parti de M. Aristide a manifesté son désir de se présenter aux élections.

PLUS:pc