NOUVELLES

La Russie libère le dernier des militants de Greenpeace arrêtés

29/11/2013 05:41 EST | Actualisé 29/01/2014 05:12 EST
PC

SAINT-PÉTERSBOURG, Russie - La Russie a libéré vendredi la dernière des 30 personnes accusées suite à une manifestation de Greenpeace contre une plate-forme pétrolière dans l'océan Arctique.

L'Australien Colin Russel a été libéré d'une prison de Saint-Pétersbourg vendredi, un jour après avoir obtenu, en appel, sa libération contre une caution de deux millions de roubles (64 000 $ CAN). Sa demande de libération sous caution avait d'abord été rejetée la semaine dernière.

Toutes les autres personnes arrêtées, dont le Montréalais Alexandre Paul et l'Ontarien Paul Ruzycki, ont été libérées sous caution au cours des derniers jours.

Les 30 inculpés font toujours face à des accusations de «hooliganisme», un chef passible d'une peine maximale de sept ans d'emprisonnement, pour avoir tenté d'escalader la plate-forme pétrolière de la compagnie russe d'exploitation de gaz naturel Gazprom dans l'Arctique.

On ne sait toujours pas si les étrangers accusés pourront quitter la Russie en attendant leur procès.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.