NOUVELLES

Les duchesses de la Revengeance prêtes à faire découvrir leur quartier

29/11/2013 04:33 EST | Actualisé 28/01/2014 05:12 EST

La Revengeance des duchesses, le rassemblement féministe qui revient pour une cinquième année, compte cette année huit duchesses de 22 à 66 ans.

Les duchesses de la Revengeance ont été sélectionnées pour leur originalité et la connaissance de leur quartier. La sélection ne repose sur aucun critère physique.

Les duchesses choisies s'engagent à faire connaître les quartiers Saint-Jean-Baptiste, Saint-Sauveur, Limoilou, Lairet, Vanier, Vieux-Québec, Montcalm et Saint-Roch par le biais de billets publiés sur le blogue de l'organisation.

Les membres du rassemblement sont représentatives de la femme d'aujourd'hui, affirme Marjorie Champagne, cofondatrice de la Revengeance des duchesses.

« On est des femmes créatives, des femmes qui n'ont pas peur du ridicule, des femmes qui sont intelligentes. Les femmes ont le droit de s'exprimer comme elles le veulent, il n'y a pas de ligne éditoriale à la Revengeance parce qu'on s'exprime sur un blogue », souligne Marjorie Champagne.

La Revengeance a voulu faire le pont entre les générations et a invité les adultes de tout âge à participer. Des duchesses de 55 et 66 ans ont notamment été sélectionnées.

« J'avais une folie créative en moi qui végétait et j'ai choisi de me présenter et je suis la vieille du Vieux », lance Johanne Vallée, duchesse du Vieux-Québec.

Les duchesses ont l'intention de faire vivre leur quartier à leur façon.

« Je veux faire des vidéos, je vais peut-être chanter, je vais peut-être faire du slam. J'écris, ça va aller au gré de mon humeur », affirme Johanne Vallée.

Alors que les duchesses du Carnaval misent sur le côté entrepreneuriat, celles de la Revengeance s'éclatent dans la créativité.

« Avec leurs belles grimaces puis leurs belles faces souriantes, leur image un peu plus éclatées que la moyenne, je pense que ça correspond à un vrai Carnaval », dit Marjorie Champagne.

La Revengeance des duchesses se tiendra du 31 janvier au 14 février sous la présidence d'honneur de l'historien Jean Provencher. Plusieurs activités sont prévues, dont une parade et une exposition. 

La Revengeance des duchesses, qui est née en marge du Carnaval de Québec, propose une compétition amicale dont le but est de s'amuser et de s'exprimer. 

PLUS:rc