NOUVELLES

Le déficit budgétaire fédéral s'est élevé à 3,8 milliards $ en septembre

29/11/2013 11:44 EST | Actualisé 29/01/2014 05:12 EST

OTTAWA - Le déficit budgétaire fédéral s'est élevé à 3,8 milliards $ en septembre, ce qui en fait l'un des plus importants gouffres mensuels depuis des années, mais ce résultat s'explique en grande partie par l'aide accordée aux sinistrés des inondations survenues en juin en Alberta, a fait savoir vendredi le gouvernement.

Dans sa revue financière pour le mois de septembre, Ottawa a fait état d'un autre élément non récurrent — un gain de 700 millions $ réalisé lors de la vente de 30 millions d'actions ordinaires de General Motors — qui a faussé les données pour la période.

Ces deux éléments laissent le gouvernement légèrement en retard par rapport à son objectif d'un déficit projeté à 17,9 milliards $ pour l'exercice 2013-14, qui arrivera à terme à la fin du mois de mars.

Au cours de la première moitié du présent exercice financier, ayant débuté en avril, le gouvernement fédéral a accumulé un déficit budgétaire de 10,7 milliards $, comparativement à 9,4 milliards $ lors de la même période un an auparavant.

Néanmoins, le ministère des Finances a recommandé de ne pas tenir compte des deux éléments inhabituels au moment d'évaluer la situation fiscale fédérale.

«En l'absence de ces deux éléments ponctuels, le déficit pour septembre 2013 aurait été de 1,7 milliard $», a affirmé le ministère dans son rapport.

«Le déficit pour la période d'avril à septembre 2013 aurait été de 8,6 milliards $», soit légèrement qu'un an plus tôt, a-t-il ajouté.

De son côté, le ministre des Finances, Jim Flaherty, a estimé que l'économie du Canada demeurait «sur la bonne voie».

Outre le déficit mensuel, le fédéral a reçu de bonnes nouvelles vendredi. Statistique Canada a en effet annoncé que l'économie du pays avait enregistré au troisième trimestre une croissance de 2,7 pour cent, soit son taux de progression le plus élevé depuis deux ans et une performance supérieure d'environ un point de pourcentage à celle de la première moitié de 2013.

«Non seulement la croissance a été plus rapide que prévu, l'économie canadienne enregistre son neuvième trimestre positif de suite», a observé le ministre Flaherty dans un courriel.

«Même s'il s'agit d'une nouvelle encourageante qui montre que nous sommes sur la bonne voie, nous ne devons pas oublier que l'économie mondiale demeure fragile et qu'un ralentissement de la croissance mondiale aura une incidence sur le Canada», a cependant ajouté M. Flaherty.

«C'est la raison pour laquelle notre gouvernement continuera à se concentrer sur la création d'emplois, sur le maintien des impôts et sur un retour de l'équilibre budgétaire d'ici 2015», a enfin dit le ministre.

PLUS:pc