NOUVELLES

Le Canadien perd 3-2 en tirs de barrage contre les Capitals

29/11/2013 05:45 EST | Actualisé 29/01/2014 05:12 EST

Mikhail Grabovski avait jadis fait mal à un ancien coéquipier en le mordant. L'ex-membre du Canadien a trouvé une façon plus intelligente de faire souffrir son ancienne équipe, vendredi.

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

Grabovski a forcé la tenue de la prolongation avec le but égalisateur, avant de marquer le but vainqueur et les Capitals (13-11-2) l'ont emporté 3-2 en tirs de barrage sur le Canadien (14-9-3) à Washington.

Quatrième tireur à se présenter devant Peter Budaj, Grabovski a feint un tir frappé avant d'y aller d'une frappe nettement moins violente, mais précise, dans le trou béant qui s'était ouvert entre les jambières du gardien slovaque.

Tomas Plekanec a été incapable de lui donner la réplique, jonglant avec la rondelle quand il est arrivé près du filet. Le Tchèque aurait pu lui aussi mettre un point d'exclamation sur une soirée de travail plutôt satisfaisante : un but, une passe, mais surtout, de longues minutes passées dans l'ombre d'Alexander Ovechkin, pour s'assurer que le meilleur buteur de la LNH demeure tranquille. Ovechkin a été blanchi, mais a marqué en fusillade.

Eric Fehr a également battu Budaj à un contre un pour les Capitals, si bien que l'auxiliaire de Carey Price a repoussé un seul des quatre tirs vers lui. À l'autre bout, Lars Eller et David Desharnais ont touché la cible, tandis qu'Alex Galchenyuk et Plekanec ont été arrêtés.

Si prolongation il y a eu, c'est aussi grâce à Grabovski, auteur du but égalisateur avec moins de six minutes à écouler au troisième tiers. Le Bélarussien a échappé à la couverture de Michaël Bournival pour marquer depuis l'enclave.

Le Tricolore subit une deuxième défaite cette saison quand il mène après deux périodes (13-0-2). Il voit aussi sa séquence de quatre triomphes prendre fin, tandis que les Capitals mettent un terme à leur séquence de quatre revers.

Surprise!

Daniel Brière, en s'y prenant par deux fois depuis l'arrière du filet, a inscrit l'unique but de la première période.

Eric Fehr a créé l'égalité en période médiane, quand Grabovski - encore lui - a profité d'une bévue de Budaj derrière le filet pour remettre la rondelle à Fehr dans l'enclave.

Plekanec a redonné l'avance aux visiteurs 67 secondes plus tard. Un bond favorable de la rondelle sur le patin de Brian Gionta a donné la rondelle à Plekanec à l'embouchure du filet.

Braden Holtby a ensuite pris les choses en main et a résisté aux assauts des Montréalais. Il s'est signalé en troisième période, pendant une supériorité numérique du CH, quand Andrei Markov a tiré pas une, ni deux, mais trois fois coup sur coup, à l'embouchure du filet. Holtby s'est aussi permis cinq arrêts en prolongation, notamment pendant de longues présences du duo Plekanec-Gionta dans son territoire.

Au final, Holtby a totalisé 35 arrêts. Sa performance est d'autant plus surprenante qu'il devait passer son lendemain d'Action de grâce bien assis à son banc.

Michal Neuvirth devait amorcer la rencontre pour les Capitals, mais a quitté prématurément l'échauffement d'avant-match. L'entraîneur responsable de la vidéo des Capitals, Brett Leonhardt, a d'ailleurs agi comme gardien auxiliaire, tout en s'acquittant de ses tâches habituelles.

Pour Holtby comme pour Leonhardt, c'est ce qu'on appelle tourner sur une pièce de dix sous...

À noter

  • Le défenseur Francis Bouillon était de retour dans la formation du Tricolore, à la place de Douglas Murray.

  • L'attaquant Rene Bourque a également été laissé de côté, et ce, même s'il est jugé suffisamment remis de sa blessure à l'aine pour reprendre l'action.

PLUS:rc