NOUVELLES

Débordement de la rivière Lorette : Québec et L'Ancienne-Lorette visées par un recours collectif

29/11/2013 06:23 EST | Actualisé 29/01/2014 05:12 EST

Des sinistrés de L'Ancienne-Lorette ayant subi de lourds dommages à la suite du débordement de la rivière Lorette au printemps dernier veulent intenter un recours collectif contre les Villes de Québec et de L'Ancienne-Lorette.

Ce recours s'ajoute à celui déjà intenté par des sinistrés à la suite d'autres inondations survenues il y a huit ans.

Les sinistrés réclament des dédommagements pour les dégâts causés à leur résidence après les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région le 31 mai dernier. Les dommages sont différents d'une résidence à l'autre, ils dépassent dans certains cas les 200 000 $.

Les sinistrés accusent les Villes de Québec et de L'Ancienne-Lorette de se traîner les pieds dans le dossier de la rivière Lorette. Ils reprochent toujours aux deux administrations de ne pas avoir fait de travaux suffisants au cours des dernières années pour empêcher les débordements répétitifs du cours d'eau.

« L'important, c'est qu'il y ait des travaux correctifs qui soient faits pour que les gens redorment tranquille », plaide Mario Dubé, président du Regroupement Sinistrés-Entraide.

Rappelons qu'un premier recours collectif a déjà été intenté par le Regroupement Sinistrés-Entraide pour des inondations survenues en 2005. Près de 700 résidences et commerces avaient été inondés par le débordement de la rivière Lorette.

PLUS:rc