NOUVELLES

Une demande d'asile aux États-Unis d'un Russe gai doit être revue

28/11/2013 07:02 EST | Actualisé 28/01/2014 05:12 EST

SAN FRANCISCO - Une Cour d'appel fédérale aux États-Unis a ordonné aux responsables de l'immigration de revoir la décision de ne pas accorder l'asile à un homme gai qui dit avoir été persécuté en raison de son orientation sexuelle en 2002 et 2003 dans sa Russie natale, et qui craint les conséquences s'il devait être forcé d'y retourner.

Le conseil responsable des appels en immigration au département de la Justice était dans le tort en concluant que l'homme n'avait pas démontré que les autorités en Russie n'avaient pas la volonté ou étaient dans l'incapacité de contrer de telles attaques, a déterminé mercredi le tribunal d'appel.

L'homme a été seulement identifié par le nom générique «John Doe».

Le tribunal a soutenu que les responsables fédéraux devaient démontrer que les circonstances ont changé en Russie relativement aux craintes du requérant, ou qu'il pourrait être réinstallé dans un secteur sécuritaire dans le pays.

L'homme demandant l'asile affirme avoir été rué de coups alors qu'il marchait dans un parc avec son copain en septembre 2002, selon les documents de cour. Il soutenait que ses cinq assaillants incluaient des anciens camarades de classe.

PLUS:pc