NOUVELLES

Metro consolide ses activités de distribution: 114 travailleurs touchés

28/11/2013 03:31 EST | Actualisé 28/01/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Metro (TSX:MRU) va progressivement transférer ses activités de son centre de distribution de Saint-Augustin-de-Desmaures vers Laval, une décision qui affectera à terme 114 travailleurs.

La consolidation des activités de distribution de fruits et légumes et de produits laitiers de l'épicier entraînera la fermeture du site de 65 000 pieds carrés situé en banlieue de Québec à compter du 9 mars prochain.

Metro n'a pas précisé combien de travailleurs allaient perdre leur emploi à la suite de cette décision.

Le transfert du volume de Saint-Augustin-de-Desmaures vers Laval de même que l'arrivée de nouveaux produits permettront à terme la création de plus de 80 nouveaux emplois à Laval.

Le centre de distribution de Laval, d'une superficie de 240 000 pieds carrés, est en opération depuis le mois d'avril dernier. Métro dit avoir investi 50 millions $ dans ce projet.

«Nous l'avons construit en nous donnant beaucoup de flexibilité, a dit une porte-parole de Metro, Marie-Claude Bacon. Il est prêt à accueillir progressivement le volume de l'autre centre de distribution.»

Il sera possible pour les travailleurs de la région de Québec de postuler sur ces nouveaux emplois, s'ils le désirent.

«Ils ne peuvent pas être transférés, a précisé la porte-parole de Metro. Il s'agit de contrats de travail différents (pour les deux établissements) et de syndicats différents.»

L'épicier a justifié sa décision en affirmant que des investissements majeurs auraient été nécessaires afin d'adapter le centre de distribution de Québec à la croissance observée dans les catégories des fruits et légumes et des produits laitiers.

Mme Bacon n'a pas voulu dévoiler le montant des investissements qui auraient été nécessaires afin de poursuivre l'exploitation du centre de Saint-Augustin-de-Desmaures.

«C'est notre propriété, mais nous n'avons pas pris de décision sur l'avenir du site comme tel», a indiqué la porte-parole­.

Metro a indiqué qu'il s'agissait d'une décision «très difficile» et que l'entreprise travaillerait avec «différents intervenants afin de replacer le plus d'employés possible au sein de ses opérations».

Metro, qui compte plus de 65 000 employés ainsi qu'un chiffre d'affaires de plus de 11 milliards $, exploite plus de 600 magasins d'alimentation sous diverses bannières au Québec ainsi qu'en Ontario et plus de 250 pharmacies.

Le titre de Metro a grimpé de 35 cents, ou 0,57 pour cent, à la Bourse de Toronto pour clôturer la séance à 61,70 $.

PLUS:pc