NOUVELLES

L'histoire d'humour d'Adib Alkhalidey 

28/11/2013 05:15 EST | Actualisé 28/01/2014 05:12 EST

Le premier effort solo de l'humoriste Adib Alkhalidey était attendu. Après tout, l'homme âgé d'à peine 25 ans a décroché le prix de la découverte de l'année au dernier gala Les Olivier.

Mercredi soir, il présentait pour la première fois son spectacle Je t'aime devant le public montréalais, ses amis et sa famille. L'humoriste a passé les derniers mois à peaufiner sa prestation en vue de cette première.

« Je veux pleurer, merci d'être là à ma première », a lancé d'entrée de jeu Adib Alkhalidey, tout sourire.

Le diplômé de l'École de l'humour en 2010 aborde des thèmes de la vie quotidienne comme l'achat d'une première voiture, l'étiquette sur la route, Internet, la qualité du français et la hargne existant parfois entre filles.

Il aborde aussi ses origines irako-marocaines, mais ne s'y attarde pas... et c'est tant mieux.

« Moi, je me fous d'où les gens viennent, je veux juste m'adresser aux gens. C'est la seule chose qui m'intéresse. »

La mise en scène est assurée par un visage bien connu du monde de l'humour : Martin Matte. L'humoriste passe pour la première fois derrière la scène pour appuyer un jeune confrère. 

« Je me suis dit : pourquoi pas donner un coup de main à un petit jeune qui a du talent et qui est fin », explique Martin Matte.

Le résultat semble faire mouche auprès du public. La tournée Je t'aime se poursuit jusqu'en novembre 2014.

Pasquale Harrison-Julien a assisté au spectacle.

PLUS:rc