NOUVELLES

Le pape François se penche sur les activités de la banque du Vatican

28/11/2013 01:17 EST | Actualisé 28/01/2014 05:12 EST

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le pape François a demandé jeudi à son bras-droit d'examiner le travail des deux commissions d'enquête qu'il a formées l'été dernier pour faire la lumière sur les finances de la banque du Vatican et l'administration du Saint-Siège.

Un communiqué publié jeudi par le Vatican révèle que le secrétaire papal, monseigneur Alfred Xuereb, sera le délégué du pape. Il devra garder un oeil sur les comités et informer le pape, en collaboration avec le secrétariat d'État, de leurs travaux et d'éventuelles initiatives.

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a expliqué que cette nomination vise uniquement à faciliter les communications entre le pape et les commissions, au moment où elles intensifient leurs travaux avant des rencontres avec le pape et ses huit conseillers cardinaux.

La nomination semble aussi, toutefois, créer un nouveau filtre entre le pape et les commissions, ce qui pourrait susciter des questions quant à leur indépendance. Ces commissions devaient, à l'origine, se rapporter directement au pape et lui communiquer leurs recommandations.

Le pape François a nommé en juin une commission pour se pencher sur la banque du Vatican, pour aider à nettoyer une institution éclaboussée par plusieurs scandales et qui a fait l'objet d'une enquête pour blanchiment d'argent par les autorités italiennes.

Il a formé une nouvelle commission en juillet pour éplucher les finances du Saint-Siège, de manière à offrir une plus grande transparence et à lutter contre le gaspillage.

Les problèmes financiers du Saint-Siège ont été dévoilés au grand jour l'an dernier quand des documents confidentiels ont été remis à la presse par le majordome du pape.

Ces documents ont exposé des querelles internes mesquines entre les fonctionnaires du Vatican, des allégations de corruption dans l'octroi des contrats du Vatican et un immense gaspillage fiscal, comme les quelque 720 000 $ US dépensés par le Saint-Siège en 2009 pour une scène de la Nativité sur la place Saint-Pierre.

PLUS:pc