NOUVELLES

Le Nouveau-Brunswick examinera les règles concernant les animaux exotiques

28/11/2013 06:07 EST | Actualisé 28/01/2014 05:12 EST

FREDERICTON - Le gouvernement du Nouveau -Brunswick est soumis à des pressions pour qu'il procède à une révision de la réglementation concernant les animaux exotiques.

Ces pressions sont exercées près de quatre mois après que deux jeunes frères eurent été tués par un python pendant qu'ils dormaient dans la maison d'un ami à Campbellton.

Noah Barthe, âgé de quatre ans, et son frère Connor, âgé de six ans, ont été asphyxiés par un python dans un appartement au-dessus du magasin d'animaux Reptile Ocean. Or, les pythons de Séba ne sont pas autorisés dans la province.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) enquête toujours sur l'incident et le premier ministre, David Alward, a déclaré que l'examen de la réglementation ne serait pas lancé avant que l'enquête soit terminée.

Mais le directeur exécutif des Aquariums et Zoos accrédités du Canada (AZAC), Massimo Bergamini, soutient qu'il n'est pas nécessaire de retarder un tel examen.

Le ministre des Ressources naturelles, Paul Robichaud, s'attend à ce que des modifications soient apportées. Il ajoute cependant que le gouvernement devra d'abord entendre les recommandations émanant des enquêtes de la police et de son ministère.

Un appel de l'opposition en faveur d'un examen doit être débattu ce jeudi à l'Assemblée législative.

Le mois dernier, le Congrès des maires de l'Atlantique a appelé les gouvernements des quatre provinces concernées à développer une approche régionale concernant une éventuelle réglementation.

PLUS:pc