NOUVELLES

La GRC recherche un prêtre pour agressions sexuelles sur des enfants au Nunavut

28/11/2013 02:48 EST | Actualisé 28/01/2014 05:12 EST

IQALUIT, Nunavut - La Gendarmerie royale du Canada a confirmé l'existence d'un mandat d'arrestation pour des accusations d'agression sexuelle contre des enfants envers un deuxième prêtre oblat qui a oeuvré dans l'Arctique, mais qui aurait quitté le pays depuis.

La GRC à Iqaluit, au Nunavut, a indiqué que le père Joannis Rivoire est recherché en lien avec trois accusations liées à des crimes sexuels remontant à son passage à Rankin Inlet entre 1968 et 1970.

Un autre ancien prêtre oblat, Eric Dejaeger, subit actuellement son procès dans la capitale du territoire arctique en lien avec 69 accusations d'agressions sexuelles contre des enfants, qui auraient eu lieu entre 1978 et 1982.

Dejaeger avait pris la fuite pour rentrer dans sa Belgique natale, où il a vécu pendant 18 ans sans être inquiété, avant d'être renvoyé au Canada en raison de violation des lois sur l'immigration.

Rivoire vivrait quant à lui en France.

Selon les autorités, l'homme sera arrêté s'il revient au Canada.

Des responsables du ministère fédéral de la Justice n'étaient pas immédiatement en mesure d'indiquer si des tentatives avaient été effectuées pour ramener Rivoire en territoire canadien.

PLUS:pc