NOUVELLES

DeMarco Murray inscrit 3 touchés et les Cowboys renversent les Raiders 31-24

28/11/2013 08:33 EST | Actualisé 28/01/2014 05:12 EST

ARLINGTON, États-Unis - DeMarco Murray a marqué trois touchés, le demi offensif réserviste Lance Dunbar a récolté un sommet personnel de 82 verges au sol et les Cowboys de Dallas ont surmonté un retour de botté d'envoi échappé qui s'est transformé en majeur pour les Raiders d'Oakland, jeudi, pour finalement l'emporter 31-24.

Murray a engrangé 63 verges de gains au sol, mais il s'est surtout illustré dans la zone payante. Il a notamment inscrit un touché à la suite d'une course de sept verges qui a procuré les devants pour de bon aux Cowboys tôt au quatrième quart.

«J'ai juste joué de la façon dont je joue toujours, a indiqué Murray. Je me suis préoccupé de rien d'autre. Je fais juste de mon mieux et j'essaie d'aider l'équipe à obtenir des victoires.»

Dunbar, qui a quitté la rencontre en raison d'une élongation au genou gauche, fut l'étincelle qui a permis aux Cowboys d'inscrire les touchés qui allaient créer l'égalité et leur donner les devants en deuxième demie. Il a réalisé une course de 45 verges qui a mené à une courte passe de touché de quatre verges de Tony Romo à Dez Bryant.

Les Cowboys (7-5) se sont hissés à deux matchs au-dessus du seuil de la respectabilité pour la première fois depuis la fin de la saison dernière. Les Raiders (4-8) se sont assurés de connaître une 11e saison perdante consécutive.

Cette victoire signifie aussi que les Cowboys sont, du moins temporairement, devant les Eagles de Philadelphie (6-5) dans la section est de l'Association nationale.

«Même si le retour du botté d'envoi a été échappé puis retourné pour un touché et malgré le fait que nous tirions à un certain moment de l'arrière par quelques touchés en première demie, personne n'a bronché, a commenté l'entraîneur-chef des Cowboys Jason Garrett. Le momentum a finalement changé de côté et les gars ont commencé à bien se sentir, et ç'a juste continué.»

Matt McGloin a connu une bonne première demie pour les Raiders, orchestrant deux progressions consécutives qui ont été couronnées de succès. Il procurait alors les devants 21-7 aux Raiders.

Il n'a toutefois pas reçu l'aide de la cinquième meilleure attaque au sol de la ligue, et ses Raiders se sont carrément embourbés en deuxième demie.

«Au bout du compte, nous nous sommes dégonflés en deuxième demie, a admis l'entraîneur-chef des Raiders Dennis Allen, qui est le plus jeune à occuper cette fonction dans le circuit et qui dirigeait son premier match à proximité de la banlieue de Dallas, où il a grandi. Ils ont installé leur jeu au sol et nous avons été incapables de l'arrêter.»

Murray n'avait obtenu que 25 verges de gains après son troisième touché du match, mais il en a récolté 38 autres pour permettre aux Cowboys d'écouler d'importantes secondes au cadran tandis qu'ils menaient par sept points au quatrième quart. L'essentiel des dégâts s'est produit à la suite d'une progression qui a mis la table pour le placement de 19 verges de Dan Bailey creusant l'écart à 10 points avec 1:56 à faire.

Rashad Jennings a amassé 35 verges en 17 courses — une moyenne de 2,1 verges par tracé — et a marqué les deux touchés des Raiders. Darren McFadden n'a porté le ballon qu'à cinq reprises pour 13 verges à son retour au jeu après avoir raté trois matchs en raison d'une blessure aux muscles ischio-jambiers.

McGloin, une recrue non-repêchée issue de l'Université Penn State, a entrepris un troisième match au poste de quart en carrière, deux semaines après avoir battu les Texans de Houston lors de son entrée en scène. Il a complété 18 de ses 30 tentatives de passe pour 255 verges de gains.

PLUS:pc