NOUVELLES

Warrnambool: la plus récente offre de Saputo est contestée par un rival

27/11/2013 12:22 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - La plus récente offre de Saputo (TSX:SAP) pour acquérir un important producteur laitier australien est contestée par son principal rival, Murray Goulburn Co-operative, qui accuse l'entreprise montréalaise d'avoir véhiculé des informations erronées.

Le Bureau des prises de contrôle australien a indiqué mercredi que Murray Goulburn leur avait demandé de forcer Saputo à abandonner sa plus récente proposition pour racheter Warrnambool Cheese and Butter Factory.

Selon Murray Goulburn, plus grande société laitière australienne, l'action de Warrnambool s'est récemment échangée en vertu de renseignements qu'il juge «erronés» au sujet de l'offre de Saputo, notamment que les actionnaires de Warrnambool pourraient recevoir un crédit d'impôt allant jusqu'à 56 cents l'action.

«Les modifications de Saputo provoquent une réduction de la valeur implicite de son offre pour certains actionnaires (de Warrnambool)», a indiqué Murray Goulburn, par voie de communiqué.

L'entreprise, qui convoite également Warrnambool, demande aux autorités australiennes d'empêcher Saputo d'obtenir des actions de Warrnambool.

«Murray Goulburn demande une ordonnance provisoire pour restreindre la possibilité que Saputo puisse acheter des actions de Warrnambool sur les marchés», précise le Bureau.

Saputo avait de nouveau accru lundi son offre à 9,00 $ AU l'action en retirant toutes ses conditions, ainsi qu'en offrant 20 cents supplémentaires par action si sa participation dans Warrnambool devait atteindre le seuil de 50 pour cent. De son côté, le producteur laitier australien avait indiqué ne plus avoir l'intention de verser un dividende à la société montréalaise dans le cadre de cette proposition révisée.

Les autorités réglementaires des prises de contrôle en Australie ont précisé qu'elles n'avaient pas décidé d'entamer de procédure et n'ont pas fourni d'autres commentaires en ce qui a trait à la demande déposée par Murray Goulburn.

Warrnambool, qui appuie l'offre de 498 millions $ CAN (515 millions $ AU) de Saputo en l'absence d'une proposition supérieure, indique ne pas approuver les démarches de Murray Goulburn, mais refuse d'en dire davantage.

«Murray Goulburn demande que le conseil de Warrnambool suggère aux actionnaires d'attendre que les offres (des entreprises) soient finales», écrit le Bureau, dans un communiqué.

Le titre de Warrnambool a clôturé mercredi à 9,25 $ AU à la Bourse australienne, en hausse de 4,51 $ AU depuis le 12 septembre, date à laquelle une première entreprise, l'australienne Bega Cheese, a déposé une offre d'achat. La situation a depuis évolué en guerre d'enchères entre Saputo et Murray Goulburn.

Murray Goulburn et Bega Cheese détiennent déjà une participation combinée de 18 pour cent dans Warrnambool. Lion, détenue par le conglomérat japonais Kirin, contrôle 10 pour cent du producteur laitier australien.

L'offre de Murray Goulburn, qui a proposé 9 $ AU en espèces par action, est la plus proche de celle de Saputo.

Murray Goulburn, avec une part de marché de 31 pour cent, aurait besoin de l'approbation des autorités réglementaires de la concurrence en Australie parce qu'une telle transaction lui donnerait le contrôle de plus de 40 pour cent du marché du pays.

Saputo, dont des représentants se trouvent en Australie, n'a pas voulu faire de commentaires.

À la Bourse de Toronto, le titre de Saputo a glissé mercredi de 7 cents pour clôturer la séance à 48,28 $.

PLUS:pc