NOUVELLES

Une accusation de meurtre non prémédité est abandonnée contre un homme de 95 ans

27/11/2013 01:58 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST

VERNON, C.-B. - Une accusation de meurtre non prémédité a été abandonnée à l'endroit d'un homme de 95 ans de Vernon, en Colombie-Britannique, qui est atteint de démence.

Les procureurs ont indiqué que John «Jack» Furman, vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, est confus, désorienté et de santé fragile. La Couronne a donc estimé que l'accusé aurait certainement été jugé inapte à subir son procès si elle avait décidé d'aller de l'avant.

Le porte-parole Neil MacKenzie a spécifié que les autorités avaient bel et bien saisi la gravité du geste reproché à M. Furman et la perte tragique dont a souffert la famille de la victime, William May, qui était âgé de 85 ans au moment du drame. M. MacKenzie a toutefois ajouté que le maintien de l'accusation à l'endroit de M. Furman n'était pas dans l'intérêt public.

Selon les enquêteurs, M. Furman n'avait démontré aucune agressivité lorsqu'il a été admis au centre de soins prolongés Polson à Vernon, au début du mois d'août. Mais 10 jours plus tard, il a été impliqué dans une bagarre avec M. May qui s'est soldée par la mort de ce dernier.

M. Furman reçoit depuis des soins médicaux et psychiatriques dans un centre à Kamloops, situé à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Vernon. Des mesures ont été prises pour s'assurer que M. Furman ne représente pas une menace pour lui-même ou pour autrui.

PLUS:pc