NOUVELLES

Ontario: adoption d'une loi sur l'obligation du détecteur de monoxyde de carbone

27/11/2013 06:21 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST

TORONTO - Les députés de l'Assemblée législative de l'Ontario ont adopté mercredi une loi qui rendra obligatoire un détecteur de monoxyde de carbone dans toutes les résidences de la province.

Le projet de loi d'initiative parlementaire avait été déposé par le député progressiste-conservateur Ernie Hardeman. Après plusieurs tentatives, le texte a finalement obtenu l'approbation de tous les partis représentés à Queen's Park.

La loi portera le nom de Hawkins-Gignac en mémoire d'une famille de quatre personnes, de Woodstock, qui avait été décimée en 2008 par un empoisonnement au monoxyde de carbone. Aucun détecteur ne se trouvait dans leur résidence.

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique mais contrairement à plusieurs autres, il est inodore et invisible. Il n’a pas de goût et n'est pas irritant, ce qui le rend non détectable.

Seul un avertisseur de monoxyde de carbone peut détecter et signaler la présence de concentrations dangereuses de ce gaz.

Le monoxyde de carbone se dégage de la combustion incomplète de matières organiques. Les appareils et véhicules qui brûlent un combustible tel que l’essence, le diesel, le bois, le propane, le gaz naturel, le mazout, le naphte, le kérosène ou le charbon peuvent produire du monoxyde de carbone.

PLUS:pc