Plusieurs résidents du Grand Montréal, d'ailleurs au Québec, de l'Ontario et de certains États américains limitrophes rapportent avoir entendu un bruit puissant accompagné de lumières multicolores vers 20 h, mardi soir.

Les témoignages recueillis laissent croire à une météorite, mais pour l'instant, pas de confirmation officielle ni de photos.

« À première vue, on pourrait penser que c'est un bolide - donc une grosse étoile filante - qui serait entré dans l'atmosphère terrestre au-dessus de Montréal, qui se serait vaporisé au-dessus de la ville et qui aurait provoqué un bang supersonique », estime l'astronome de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) Pierre Chastenay en entrevue à ICI Radio-Canada Première.

L'astronome souligne qu'une situation similaire s'était produite à Saint-Robert-de-Sorel en 1994.

L'astronome responsable du Club des astronomes amateurs de Laval, Jean-Marc Richard, abonde dans le sens de son collègue Pierre Chastenay. Il compare toutefois le phénomène qui se serait produit à Montréal à celui survenu en Russie le 15 février dernier. « C'est un super-bolide qui a traversé l'atmosphère en Russie alors que ce que nous avons eu, c'est peut-être un bolide, un peu plus petit si vous voulez », explique M. Richard.

« Le problème, c'est que puisque le ciel était couvert à Montréal personne n'a vu la grosse boule de feu ou l'étoile filante qui aurait été associée à ce phénomène-là, ce qui fait qu'on ne peut pas exclure que ce soit un transformateur qui ait explosé », poursuit M. Chastenay.

« Pour l'instant, la meilleure hypothèse c'est celle du gros météore - du bolide - mais faute de témoins visuels on ne peut pas aller plus loin. » — Pierre Chastenay
En astronomie, un bolide est un corps qui entre dans l'atmosphère terrestre en laissant une traînée lumineuse. C'est un gros météore. Une étoile filante, un météore et un bolide sont des phénomènes similaires qui se différencient par la grosseur du corps pénétrant dans l'atmosphère. Une étoile filante se mesure en grammes, un météore en kilogrammes et un bolide en tonnes.

M. Chastenay ne peut toutefois exclure qu'il s'agisse de l'explosion d'un transformateur. Une telle explosion produit également une bonne quantité de lumière et de bruit. L'hypothèse selon laquelle un transformateur de Châteauguay avait explosé a ainsi été avancée, mais Hydro-Québec confirme n'avoir rien à signaler sur l'ensemble de son réseau.

De son côté, la Sûreté du Québec confirme avoir reçu de nombreux appels, sans toutefois pouvoir avancer une explication. Même son de cloche au Service de police de la Ville de Montréal.

Si certains citoyens de Cornwall, en Ontario, et d'Ogdensburg, dans l'État de New York, rapportaient sur les réseaux sociaux avoir entendu un bruit d'explosion, en aucun temps les services d'urgence des deux régions n'ont été interpellés à ce sujet, ont confirmé des porte-parole.

Un tremblement de terre?

Séisme Canada indique n'avoir enregistré aucune vibration. Une porte-parole de l'organisme a cependant précisé qu'un impact de météorite peut ne pas avoir été détecté par les sismographes car, contrairement aux séismes, l'énergie « ne se propage pas dans la terre ».

Selon Environnement Canada, il ne s'agirait pas non plus d'un coup de tonnerre.

Les internautes se perdent donc en conjectures sur les réseaux sociaux, dont Twitter et Facebook.

Loading Slideshow...

Loading Slideshow...
  • L'ouragan Sandy au-dessus des Bahamas

  • La Terre de nuit

  • Une aurore boréale

  • À gauche en vert, une aurore boréale. À droite en blanc, le lever du soleil

  • La première image prise par le robot Curiosity sur Mars

  • La première photo en couleur prise par le robot Curiosity sur Mars

  • La première photo en haute définition prise par le robot Curiosity sur Mars

    (au pied du mont Sharp)

  • Une éruption solaire

  • Mort et naissance d'une étoile dans une seule image

  • L'objet Herbig-Haro 110 rejetant du gaz brûlant

  • Le Grand Nuage de Magellan

  • La nébuleuse de la Boucle du Cygne (ultraviolet)

  • Une foule d'étoiles prise en photo par le télescope Hubble

  • La galaxie à spirale M74

  • La nébuleuse de l'Hélice (ou NGC 7293)

  • La Nébuleuse de la Flamme (ou NGC 2024)

  • SN 185, la plus ancienne des huit supernovae de la Voie lactée

  • Deux galaxies qui se chevauchent (ou NGC 3314) dans la constellation de l'Hydre

  • Des milliards de jeunes étoiles en formation

  • Des étoiles en formation dans la nébuleuse d'Orion

  • La galaxie du Moulinet (ou NGC 5457)

  • R136a, l'amas stellaire situé dans la constellation de la Dorade

  • Un mélange d'infrarouges et de rayons x montrant la formation d'étoiles

  • La nébuleuse de la Tarentule

  • Une explosion engendrée par un trou noir

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.