NOUVELLES

La rivalité Steelers-Ravens reprendra de nouveau à l'Action de grâce

27/11/2013 02:26 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST

BALTIMORE - La dernière fois que les Ravens de Baltimore ont joué à l'Action de grâce, l'entraîneur John Harbaugh avait rassemblé les membres de sa famille pour un match contre son frère Jim et les 49ers de San Francisco.

Deux ans plus tard, Harbaugh et les Ravens passeront cette période festive avec leurs ennemis jurés.

Certes, les Ravens (5-6) et les Steelers de Pittsburgh (5-6) ont des fiches perdantes, mais personne ne s'en préoccupe. Les deux équipes sont très motivées, parce que le match de jeudi soir pourrait avoir des conséquences sur la course aux éliminatoires. De plus, les matchs de ces adversaires de la section nord de l'Association américaine ressemblent toujours à de véritables guerres de tranchées.

«C'est toujours une semaine 'cool' lorsque tu affrontes ces gars là, a commenté le quart des Ravens Joe Flacco. Ce sont de bons matchs depuis quelques années, et c'est toujours un défi d'être prêts en dépit d'une courte semaine de préparation. Mais ils ont les mêmes problèmes. Ça devrait être très amusant.»

Depuis que Harbaugh a pris les commandes des Ravens en 2008, ces derniers ont affronté les Steelers à 13 reprises, dont deux fois en éliminatoires. Neuf de ces matchs ont été tranchés par trois points, dont la victoire de 19-16 des Steelers le mois dernier.

«C'est une rivalité intense, a admis l'ailier espacé des Steelers Antonio Brown. La défensive règne dans ces matchs. Je crois que tout le monde comprend la signification de ce match. C'est un duel. C'est toujours une bataille éprouvante, et ça se règle toujours au quatrième quart et en fin de match.»

Après avoir entamé la saison avec quatre défaites consécutives, les Steelers ont rebondi en présentant une fiche de 5-2 — voguant notamment sur une série de trois victoires.

«Je crois simplement que nous poursuivons notre progression, et avec un peu de chance nous évoluerons dans la bonne direction», a commenté l'entraîneur Mike Tomlin.

De leur côté, les Ravens ont compilé une fiche de 4-1 à domicile cette saison, comparativement à 1-5 à l'extérieur. C'est la poursuite d'une tendance: les Ravens ont affiché un dossier de 37-8 à domicile sous la direction de Harbaugh, et ils ont remporté 18 de leurs 21 derniers affrontements au M&T Bank Stadium.

«Nous nous dirigeons vers la tanière du lion, a lancé Tomlin. Je crois que tous les athlètes savourent ce moment. Nous avons beaucoup de respect pour eux, leurs partisans et l'atmosphère qu'ils crééent, et nous avons vraiment hâte de nous mesurer à eux.»

Rares sont les entraîneurs de la NFL qui aiment disputer des matchs cruciaux après avoir bénéficié d'une courte semaine de préparation, mais Harbaugh aime l'idée d'arpenter les lignes de côté tandis que la majorité des Américains digéreront leur repas de l'Action de grâce.

«Obtenir l'opportunité de jouer le soir de l'Action de grâce devant le pays entier, en écrivant un autre chapitre de cette rivalité à Baltimore de surcroît, est un honneur dont tout le monde rêve, a confié Harbaugh. Nous avons hâte au match. Nous avons hâte de jouer.»

PLUS:pc