NOUVELLES

La FIFA sanctionne l'Ukraine

27/11/2013 10:52 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST

L'Ukraine devra disputer son premier match de qualifications pour le Mondial 2018 à huis clos.

La FIFA a confirmé, mercredi, les sanctions imposées le 27 septembre pour des actes de discrimination. L'appel de l'Ukraine a été rejeté.

Les actions offensantes et discriminatoires d'un groupe de partisans ukrainiens demeurent punies par la Commission de discipline de la FIFA. Lors du match contre Saint-Marin à Lviv, le 6 septembre, des supporteurs locaux affichaient « des banderoles néo-nazies », ont scandé « des cris de singe » et ont fait « des saluts nazis ». L'arbitre et le délégué du match ont fait également état d'incidents impliquant « des engins pyrotechniques ».

La décision initiale, portée en appel par la Fédération ukrainienne de football, aurait dû s'appliquer aux qualifications de la prochaine Coupe du monde. L'Ukraine aurait disputé son match du 11 octobre contre la Pologne à huis clos. La procédure d'appel a levé cette sanction.

La commission de recours a donc confirmé les sanctions décidées en première instance.

L'Ukraine est également contrainte à payer une amende de 52 000 $ (36 000 euros) à la fédération nationale. De plus, le stade de Lviv ne pourra accueillir aucune rencontre des éliminatoires du Mondial 2018.

PLUS:rc