NOUVELLES

Green Bay-Detroit: les Lions voudront mettre fin à plusieurs disettes

27/11/2013 05:33 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST

DÉTROIT - Les Lions de Detroit veulent désespérément stopper plusieurs mauvaises séquences.

Le club au dossier de 6-5 vient de perdre deux matches de suite, ratant la chance de s'installer en tête de la section Nord, dans la Nationale.

Les Lions ont échappé leurs cinq derniers matches contre Green Bay (5-5-1), ainsi que leurs neuf derniers matches disputés lors du jour de l'Action de grâces.

Matt Flynn sera le quart partant des Packers pour la première fois depuis le 1er janvier 2012, alors qu'il a récolté 480 verges de gains aériens, dont six passes de touché, dans une victoire de 45-41 contre Detroit.

Quelques mois plus tard, Flynn a signé un contrat de 26 M $ pour trois ans avec les Seahawks. Ces derniers l'ont échangé aux Raiders en avril dernier, après qu'il ait très peu joué en 2012. Depuis ce temps il a été libéré par Oakland et ensuite par Buffalo, plus tôt cette saison.

Les Packers l'ont réembauché il y a deux semaines, les réservistes n'ayant pas été très productifs depuis qu'Aaron Rodgers s'est fracturé la clavicule face aux Bears, le 4 novembre.

«C'est clair qu'il est à l'aise avec leur système, a dit l'entraîneur des Lions, Jim Schwartz. Il est revenu comme si de rien n'était. Ils perdaient par 16 points contre les Vikings, mais il a pris la remontée en charge et ils ont soutiré un match nul.»

Les Packers montrent une fiche de 0-3-1 depuis quatre matches, ce qui est la pire séquence de l'équipe depuis 2008.

«Nous sommes dûs pour une victoire, a dit le secondeur Clay Matthews. Mais avec le blessures et le classement aussi serré, c'est sûr que la défense devra élever son jeu.»

Leurs vis-à-vis des Lions ont mauvaise répution, à commencer avec le plaqueur Ndamukong Suh, qui a notamment piétiné le bras du garde Evan Dietrich-Smith des Packers, il y a deux ans.

«Tous leurs joueurs défensifs sont toujours en train de faire des coups salauds, a dit le garde Josh Sitton des Packers à une station de radio de Milwaukee, mardi. Ils sont comme ça. Ces gars-là sont des salauds. Ils jouent comme ça, et leurs entraîneurs en sont complices.»

À l'attaque les Packers misent beaucoup sur la recrue Eddie Lacy, qui a fourni cinq touchés au sol depuis et 755 verges depuis huit matches.

«Il a vraiment très bien répondu à sa charge de travail», a mentionné Schwartz.

Lacy pourrait toutefois avoir un défi intéressant avec la brigade défensive des Lions, classée quatrième de la NFL contre la course.

PLUS:pc