NOUVELLES

Dubaï accueillera l'Exposition universelle en 2020

27/11/2013 01:16 EST | Actualisé 27/11/2013 01:23 EST
Jorg Greuel via Getty Images

PARIS (AFP) - Dubaï a été désignée mercredi pour organiser l'Exposition universelle 2020, à l'issue de trois tours de scrutin, par les délégués du Bureau international des Expositions, réunis à Paris.

L'annonce a été accueillie par des cris de joie et des applaudissements de la délégation émiratie, emmenée par le ministre des Affaires étrangères des Emirats arabes unis, Cheikh abdullah Ben Zayed Al Nahyan.

La cité-Etat des Emirats a recueilli 116 voix contre 47 à sa rivale russe d'Ekaterinbourg, et une abstention. Izmir (Turquie) avait été éliminée au 2e tour, et Sao Paulo (Brésil) dès le premier tour du vote organisé à bulletins secrets pour choisir la ville qui succèdera à Milan, organisatrice de l'Exposition 2015.

Pour l'emporter, Dubaï avait misé sur une image "différente" d'un monde arabe tolérant et ouvert, capable de faire pièce aux réticences liées à l'instabilité au Proche-Orient et aux atteintes aux droits de l'homme dans plusieurs pays de la région.

Petit port ensommeillé du Golfe jusqu'à la moitié du siècle dernier, Dubaï s'est imposée en plaque tournante dans la région. La ministre d'Etat Reem Al Hashimy a estimé à environ 6,5 milliards d'euros les investissements nécessaires pour la construction du site de l'Exposition, entre les aéroports de Dubaï et d'Abou Dhabi, la capitale fédérale.

Mercredi matin, les quatre villes candidates, Dubaï, Ekaterinbourg, Izmir et Sao Paulo, avaient présenté leurs atouts aux délégués des 168 pays membres du BIE, avec des arguments qui se rejoignaient au moins sur l'image de dynamisme et d'adaptation aux défis du futur que chacune d'elles veut incarner.

"Nous avons parcouru un long chemin en deux ans", depuis le dépôt de candidature de Dubaï, "alors imaginez ce que nous pouvons faire en 2020", a ainsi plaidé Reem al Ashimi, lors d'une présentation pleine d'assurance. Elle avait présenté une série de films aux tons futuristes sur la ville champignon du Proche-Orient, ses infrastructures, la diversité de ses équipements technologiques, "une ville capable de travailler avec le monde et d'accueillir le monde", et notamment avec l'Afrique voisine.

Le thème de la candidature de Dubaï était "connecter les esprits, construire le futur".

Gil et Guerguiev

Sao Paulo, "capitale des affaires de toute l'Amérique du sud", avec son thème "puissance de la diversité, harmonie pour la croissance", avait misé sur sa dimension cosmopolite et son patrimoine culturel.

Le musicien Gilberto Gil était monté sur scène à l'issue de la présentation pour tenter de gagner le coeur des délégués avec son adaptation de "no woman no cry" de Bob Marley et quelques strophes du célèbre "Imagine" de John Lennon.

Ekaterinbourg, ville industrielle de l'Oural, avait mis dans la balance tout le poids des autorité politiques russes: le vice-Premier ministre en charge de l'économie Arkady Dvorkovich avait fait le déplacement pour assurer de "l'engagement total de la Russie" et du "soutien" du président Vladimir Poutine.

Dans une vidéo, le premier ministre Dimitri Medvedev avait demandé de "donner une chance à la Russie" sur ce projet dont le thème était "l'esprit global". Le projet insistait sur la richesse culturelle de la Russie. Le chef d'orchestre Valery Guerguiev était, lui aussi, venu plaider la cause d'Ekaterinbourg.

"Nous avons appris énormément de choses de notre candidature pour l'expo 2015", avait déclaré d'emblée de son côté le maire d'Izmir Aziz Koçaoglu. Le deuxième port de Turquie ouvert sur la mer Egée avait déjà été évincé au profit de Milan, la capitale économique de l'Italie.

Avec son thème "novateur", "nouvelles voies pour un avenir meilleur, santé pour tous", Izmir avait mis en avant sa longue histoire en matière de santé.

Et plutôt que des vidéos tape à l'oeil, la délégation avait préféré montrer un petit film tourné dans un centre d'éducation pour la santé construit en Inde par la Turquie.

L'un des intervenants a aussi souligné qu'à Izmir "l'air conditionné n'est pas nécessaire", une pierre dans le jardin de Dubaï.

dubai

dubai

dubai

dubai

dubai

dubai

dubai

dubai

dubai

INOLTRE SU HUFFPOST

Old Dubai