NOUVELLES

Des restaurateurs au Manitoba disent être victimes de discrimination

27/11/2013 03:34 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST

MORRIS, Man. - Pour la deuxième fois en quelques mois, un propriétaire de restaurant dans la petite communauté manitobaine de Morris a dit être victime de discrimination.

Thea Morris, une Jamaïcaine qui possède le Thea's Diner, a affirmé mercredi avoir reçu un courriel faisant référence au Ku Klux Klan (KKK), un groupe américain suprématiste blanc. L'auteur du message se demandait si les résidants de Morris chassaient toujours les gens de couleur pour les contraindre à quitter la ville, a-t-elle expliqué.

Mme Morris a également relaté qu'un client lui avait avoué que son restaurant était boudé par les résidants de la ville parce qu'elle est noire.

Et c'est sans compter les gestes d'intimidation qui se font de plus en plus nombreux, a-t-elle mentionné.

Selon Mme Morris, certains clients ont adopté des comportements étranges depuis qu'elle a reçu le message faisant référence au KKK.

Des gens dans la cinquantaine, bien habillés et se présentant en groupe de deux ou trois commandent des boissons au restaurant, a-t-elle raconté, mais dès qu'ils reçoivent leurs commandes, ils se lèvent et quittent le restaurant subitement.

Mme Morris a ouvert son restaurant au mois de juin, dans le même local qui abritait auparavant Pots N Hands, qui était la propriété d'un couple gai.

Dave Claringbould et son conjoint ont mis la clé sous la porte au mois d'avril. Le couple a soutenu avoir été la cible d'insultes homophobes. M. Claringbould a notamment raconté qu'un client lui avait déjà demandé si la nourriture qu'il servait était infectée d'une maladie.

Tout comme ses prédécesseurs, Mme Morris, qui habite Winnipeg, songe à plier bagages. Elle soutient avoir prévenu le propriétaire de l'immeuble qu'elle fermera son restaurant à la fin du mois de décembre.

Environ 1800 personnes habitent la municipalité de Morris, située à environ 50 kilomètres au sud de Winnipeg.

PLUS:pc